Menu

Toulouse : Une femme âgée d'une trentaine d'années a arraché une partie du sexe de son mari


Rédigé le Vendredi 14 Juillet 2023 à 07:25 | Lu 62 fois Rédigé par



Toulouse : Une femme âgée d'une trentaine d'années a arraché une partie du sexe de son mari
Incroyable mais vrai. Une femme âgée d'une trentaine d'années a arraché une partie du sexe et d'une oreille de son mari suite à une altercation, selon les informations elle est actuellement en garde à vue et auditionnée par les gendarmes de la brigade territoriale de Portet-sur-Garonne. Elle est poursuivie pour «violences volontaires aggravées», après du parquet de Toulouse rapportées par La Dépêche.  Son audition pourrait s'étendre Jusqu'à ce vendredi, au plus tard, en fonction de la gravité de la blessure et de l'ITT qui sera prescrite par le médecin légiste à l'époux. Son mari a aussi été placé en garde à vue après avoir été convoqué à son tour chez les gendarmes à la sortie de l'hôpital, a annoncé le parquet de Toulouse dans la même matinée. Parceque, il est également soupçonné de violences envers sa conjointe. D'après les informations reçues,les faits se sont déroulés dans la nuit du dimanche 9 au lundi 10 juillet Peu après minuit. La même source raconte qu'une dispute a éclaté à Portet-sur-Garonne, au sud de Toulouse (Haute-Garonne), entre une femme de 36 ans et son époux de 45 ans, a appris La Dépêche mardi dernier. Ainsi, le motif de l'altercation serait lié à des soupçons d'adultère. Le mari serait rentré alcoolisé d'une soirée vendredi 7 juillet. Le soupçonnant de tromperie, sa femme aurait alors consulté son téléphone . C'est par la suite que la dispute aurait éclaté, au moment où l'époux aurait souhaité récupérer son téléphone portable. Étant en colère, la jeune femme aurait saisi le sexe de son mari et l’aurait tiré très fortement, jusqu’à ce qu'il lâche. Par la force du geste de son épouse, l’homme de 45 ans s’est vu arracher une grande partie de la peau de son appareil génital et de son prépuce. Pour l'instant, aucune information ne permet de déterminer si elle n’a utilisé que ses mains ou si elle s’est munie d’un objet tranchant. La femme ne s’est pas arrêtée là puisqu’elle s’est attaquée à l’oreille de son époux. Au moment où arrivaient les gendarmes et des secours, ce dernier était conscient mais très souffrant, mais ne souhaitait pas être pris en charge par ces derniers. Finalement, Ce sont les pompiers qui l'ont convaincu de se rendre au CHU Rangeuil afin d'être opéré.



Nouveau commentaire :