Menu

Thiès: Anta Babacar Ngom Diack s'engage à régler les litiges fonciers en commençant par Ndingler


Rédigé le Lundi 18 Mars 2024 à 01:15 | Lu 181 fois Rédigé par


Anta Babacar Ngom Diack, candidate du mouvement Alternative pour la relève citoyenne (ARC) à la présidentielle du 24 mars prochain était, ce vendredi à Thiès. Elle a évoqué la situation des cheminots à la retraite, d'autres sujets d'actualité et promis des solutions une fois élue Présidente de la République.


La candidate du mouvement Alternative pour la relève citoyenne (ARC), Anta Babacar Ngom Diack, s'est prononcée sur le problème des cheminots à la retraite. "Nous pensons aux 1500 cheminots à la retraite qui sont actuellement en mouvement. Nous condamnons cette attitude de l'Etat et assurons à ces braves travailleurs que ce problème sera bientôt réglé. On ne peut pas parler de Thiès sans les chemins de fer. Donc négliger ces derniers est une injustice", a - t - elle dénoncé. En outre, elle n'a pas manqué d'évoquer les potentialités de la région de Thiès dans l'optique du développement économique.

Dans la foulée, Anta Babacar Ngom Diack veut redresser le système ferroviaire en mettant des axes qui s'étendent de Saint - Louis, Podor, Matam, Tambacounda, Vélingara, Sédhiou et Cap Skirring. L'industrialisation occupe une place de choix dans son offre programmatique. C'est dans ce sens qu'elle mettra en branle une bonne politique sur les industries extractives dans la région de Thiès.

"Les contrats que l'Etat a signés avec les industries extractives seront revus pour voir  s'ils respectent les engagements avec les Sénégalais. On va imposer la politique d'emplois des jeunes dans les zones implantées par ces industries extractives. Nous accepterons pas qu'on pille nos ressources naturelles", signale - t - elle avec amertume. Parlant des secteurs d'activités comme l'agriculture, l'élevage et la pêche, Anta Babacar a promis la création de 200.000 emplois dans ces secteurs pour rehausser la croissance économique du pays.

Ainsi, elle a insisté également sur la problématique foncière qui touche le village de Ndingler (commune de Ndiaganiao) et de Mbour 4 (commune de Thiès - Ouest) et le phénomène de l'émigration irrégulière au Sénégal.



Nouveau commentaire :