Menu

Sénégal/Mauritanie : le projet pétrogazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA), bouclé à 90 %


Rédigé le Jeudi 6 Juillet 2023 à 08:10 | Lu 223 fois Rédigé par



Sénégal/Mauritanie : le projet pétrogazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA), bouclé à 90 %

Vers la fin du mois de janvier, les parties prenantes du projet pétrogazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) ont annoncé l’acheminement du FPSO prévu pour l’exploitation du gisement gazier, vers le site de production.

Le projet pétrogazier Grand Tortue Ahmeyim (GTA) a atteint un taux d’exécution de 90 % selon les informations communiquées mardi 4 juillet par Lehbib Khroumbaly, conseiller du segment amont au ministère mauritanien du Pétrole, de l’Énergie et des Mines.

Alors que l’unité flottante de production, de stockage et de déchargement (FPSO) prévue pour exploiter les ressources gazières du périmètre devrait atteindre le site de production dans les prochains jours, des cadres de la Société mauritanienne des Hydrocarbures (SMHPM) ont pu inspecter l’installation flottante de liquéfaction de gaz naturel Gimi, liée au projet.

Selon Tourad Abdel Baghi, le patron de la SMHPM, « le projet progresse en douceur, avec plus de 3 000 personnes dévouées qui travaillent jour et nuit pour assurer son succès. Chaque jour qui passe nous rapproche du transport du FPSO et du FLNG Gimi vers la région ». Si tout se passe conformément aux prévisions, l’exploitation des premiers volumes de gaz naturel provenant de GTA devrait commencer au quatrième trimestre 2023.

D’ici là, les parties prenantes font cap sur la deuxième phase de développement du projet qui devrait quant à elle entrer en phase active en 2024 ou au plus tard en 2025. « Nous prévoyons un achèvement total [de cette deuxième phase de développement, Ndlr] en 2027 », a précisé Lehbib Khroumbaly.

L’objectif de la phase 2 des travaux de développement du projet GTA, c’est, entre autres, d’augmenter les capacités de production de gaz naturel liquéfié (GNL) de 3 millions de tonnes supplémentaires. L’étude et la conceptualisation de cette étape sont déjà en cours. Ecofin




Nouveau commentaire :