Menu

Polémique sur le Woyofal à Thiès: La Senelec au banc des accusés


Rédigé le Mardi 29 Août 2023 à 08:37 | Lu 388 fois Rédigé par



Le système de prépaiement de l'électricité, Woyofal, a été mis en place pour soulager de nombreux ménages. Il avait suscité un engouement certain au début. Mais, avec la hausse de la consommation d'électricité en cette période de canicule, les consommateurs de la capitale du rail dénoncent une hausse de ses tarifs.

 Certains disent ne rien comprendre à la facturation de la Société nationale d'électricité (Senelec) tandis que d'autres déplorent la diminution  du nombre de kilowatts par recharge.

Pour répondre aux préoccupations des consommateurs, Ibrahima Diop,  responsable Front Office a apporté des précisions sur les récriminations autour du prépaiement. Il est revenu sur le système de tarification de la Senelec.

"Concernant la première tranche, la moins chère, le tarif est fixé à 91,17 F CFA. Si vous entrez dans la deuxième tranche, le prix s'élève à 136,49 F CFA. Quant à la troisième tranche, qui est la plus chère, elle est facturée à 149,06 F CFA en plus d'une taxe sur la valeur ajoutée de 18%", a - t - il expliqué.

Pour finir, l'agent de la Senelec de Thiès confirme que c'est la Commission de régulation du secteur de l'énergie qui fixe le système de tarification de la Senelec. Et si cette Commission fixe les prix, ils sont appliqués directement, dit - il.

En période de chaleur, dans la cité du rail, l'écrasante majorité de la population bascule dans la tranche supérieure ( troisième tranche) avec l'utilisation des appareils électroménagers. Finalement, elle subit (population) des foudres de la tarification.

Malick Sarr Gueye et Julbert Mendy



Nouveau commentaire :