Menu

Perspectives encourageantes pour l'accès à l'eau au Sénégal, selon le ministre de l'Hydraulique


Rédigé le Jeudi 30 Mai 2024 à 23:46 | Lu 140 fois Rédigé par


Découvrez les plans ambitieux du gouvernement sénégalais pour garantir un accès durable à l'eau potable à travers tout le pays, avec un fort accent mis sur l'implication du secteur privé national. Le ministre de l'Hydraulique expose les démarches entreprises et les prochaines étapes pour résoudre ce défi crucial.


À Diamniadio, le 30 mai (APS) - Le ministre de l'Hydraulique et de l'Assainissement, Cheikh Tidiane Dièye, a annoncé jeudi que "les premières options pour résoudre de manière définitive et durable le problème d'accès à l'eau potable" à travers tout le pays seront bientôt disponibles.

"Les premières solutions pour résoudre durablement le problème d'accès à l'eau potable dans tout le pays seront disponibles dans les semaines à venir", a-t-il déclaré lors d'une interview accordée à l'Agence de presse sénégalaise (APS) avant la Journée nationale de nettoyage prévue samedi.

"L'accès à l'eau est une priorité où nous avons fait des progrès significatifs. Nous travaillons sur des solutions durables et à long terme pour résoudre ce problème", a-t-il souligné.

Il a affirmé que le gouvernement s'est engagé à résoudre définitivement la question de l'accès à l'eau à travers des projets ambitieux touchant l'ensemble du pays.

Une vision stratégique inclut également l'utilisation de l'eau dans l'agriculture. "Nous réexaminons le rôle multifonctionnel de l'eau et travaillons à ce qu'elle serve non seulement l'agriculture mais aussi d'autres secteurs économiques", a-t-il expliqué.

Cheikh Tidiane Dièye a déclaré que l'État travaille sur des délais serrés pour réaliser son ambition de maîtriser l'eau dans les années à venir. "Notre ambition économique passe par la maîtrise de l'eau. Nous réfléchissons à des modèles inclusifs qui ne favorisent pas seulement les grandes entreprises étrangères", a-t-il ajouté.

Il a souligné le désir du nouveau gouvernement d'impliquer le secteur privé national dans la réalisation des projets liés à l'eau. "Des Sénégalais sont actifs dans ce secteur et ils ont besoin du soutien de l'État pour devenir des leaders dans l'hydraulique et l'assainissement", a-t-il noté.

Le ministre a également évoqué les actions entreprises à Dakar et à travers le pays depuis sa prise de fonction. Il a déclaré que ces actions ont permis de mieux comprendre les défis et les besoins des citoyens sénégalais.

"Compte tenu de la complexité du secteur, il était nécessaire de réaliser un diagnostic exhaustif", a-t-il expliqué. Il a également souligné son engagement à écouter les préoccupations des citoyens.

Il a annoncé la poursuite de ses visites dans le pays après sa récente visite à Touba, où l'accès à l'eau potable était une préoccupation majeure. "Je vais continuer mes visites dans d'autres régions après avoir résolu les problèmes à Touba", a-t-il conclu.
 



Nouveau commentaire :