Menu

Moussa Sarr, Président du Mouvement Ndaw dou Fowe Deug, appelle à la paix et à la responsabilité après les événements violents


Rédigé le Lundi 26 Juin 2023 à 10:36 | Lu 150 fois Rédigé par



Le Président du Mouvement Ndaw dou Fowe Deug, Moussa Sarr, a lancé un appel à la paix, la responsabilité et la clairvoyance suite aux événements violents qui ont secoué le Sénégal en mars et juin 2023. Ces incidents ont entraîné la perte de plusieurs vies humaines et de nombreux dégâts matériels et financiers.

Au cours de son discours, Sarr a déploré les violences qui ont particulièrement touché des symboles nationaux, comme l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et l'Université Hassan sec desiguinsor. "Qui n'a pas mal en voyant ces scènes qui ont fini de ternir l'image de notre pays?", a-t-il interrogé, avant de déclarer avec conviction : "Plus jamais ça!"

Le Mouvement Ndaw dou Fowe Deug, dont l'objectif est d'orienter et d'encadrer la jeunesse vers la voie de la vérité, la discipline et la citoyenneté, a condamné ces actes de violence et de barbarie. "Le Sénégal n'a jamais connu de son histoire politique de tels faits. L'heure n'est plus aux lamentations, encore moins aux commentaires partisans qui ne font que creuser l'abcès et jeter l'huile sur le feu. Le mal est déjà fait", a affirmé Moussa Sarr.

Il a ensuite appelé à la lucidité et à la responsabilité face à ces désastres. Il a souligné que le Sénégal a subi l'irréparable à cause d'une affaire de Mosses opposant des citoyens sénégalais, ce qui n'est pas acceptable. Il a également encouragé la recherche de solutions pour renforcer la dignité des êtres humains et lutter contre les fléaux qui affectent le Sénégal et le continent africain.

Le Mouvement travaille pour une meilleure implication des jeunes dans la gestion du pays. Il a organisé une rencontre avec les communicateurs traditionnels et les leaders d'opinion pour discuter de l'importance de la paix, un facteur crucial pour la stabilité et le développement du pays.

En rappelant que le Sénégal avait connu des crises très profondes par le passé, mais jamais à ce niveau de violence, Sarr a souligné les défis à venir, notamment autour du pétrole et du gaz. Il a appelé à une meilleure communication sur ces ressources futures afin de redonner espoir à la jeunesse.

En conclusion, Moussa Sarr a invité tous les Sénégalais à se donner la main pour la paix et la concorde nationale. "Vive le Sénégal, vive la paix pour la Concorde nationale", a-t-il déclaré sous les applaudissements de l'assemblée. Il a remercié tous les membres de son mouvement pour leur soutien et leur engagement.




Nouveau commentaire :


Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 11 Avril 2024 - 14:05 Appartement Meublé à louer à Thiès