Menu

Lutte contre le vol de bétail : les réussites du GIE "Filiféng kafo" à Malém Niani


Rédigé le Dimanche 9 Juin 2024 à 21:52 | Lu 179 fois Rédigé par


Le GIE "Filiféng kafo" enregistre des succès dans la lutte contre le vol de bétail à Malém Niani, récupérant plus de 203 animaux volés cette année et appréhendant plus de trente voleurs depuis 2021.


Lutte contre le vol de bétail : les réussites du GIE "Filiféng kafo" à Malém Niani
Des progrès significatifs ont été réalisés dans la lutte contre le vol de bétail dans la commune de Malém Niani, département de Koumpentoum, grâce aux efforts du groupement d’intérêt économique (GIE) "Filiféng kafo", a révélé son président, Sara Ndaw.

Lors d'une rencontre sur le vol de bétail, organisée dimanche dans cette commune, M. Ndaw a expliqué que le GIE, créé en 2021, a beaucoup œuvré pour combattre les voleurs de bétail qui pouvaient dérober tout un troupeau de bœufs, de chèvres ou de moutons en une nuit sans laisser de trace.

"La lutte contre le vol de bétail est la raison d’être de notre association," a-t-il précisé, soulignant les nombreux progrès réalisés depuis sa mise en place. Un groupe WhatsApp a été créé, regroupant des éleveurs de la région de Tambacounda, du Djolof et de la Gambie, permettant ainsi de diffuser rapidement des avis de vol et de rester en alerte dans toute la zone.

Grâce à cette initiative, les éleveurs peuvent appréhender les voleurs et partager leurs photos sur le groupe WhatsApp pour les identifier. Cette année, lors d’une opération menée deux jours avant la Korité, plus de 203 animaux volés—bœufs, moutons, chèvres et chevaux—ont été retrouvés. Parmi les bêtes volées, 25 avaient déjà été égorgées, mais deux voleurs ont été arrêtés, jugés et condamnés.

Depuis la création du GIE, plus de trente voleurs ont été appréhendés. Chaque année, un rapport est produit, consignant tous les animaux récupérés et restitués aux propriétaires.

À la frontière avec la Gambie, les voleurs de bétail sont plus actifs sur le territoire sénégalais, les autorités gambiennes étant plus sévères avec les voleurs de bétail que leurs homologues sénégalais, a noté M. Ndaw.

L'adjoint au préfet de Koumpentoum, Henry Guèye, a salué la création du GIE "Filiféng kafo" et encouragé ses membres à persévérer dans leur lutte contre le vol de bétail et les feux de brousse. "Nous soutenons ce GIE car son travail est aligné avec les priorités de l'État du Sénégal," a-t-il déclaré, appelant à la vulgarisation du rapport annuel du GIE et à sa transmission aux autorités administratives.

 



Nouveau commentaire :