Menu

La prostitution en ligne gagne du terrain à Thiès


Rédigé le Mercredi 17 Janvier 2024 à 07:15 | Lu 238 fois Rédigé par



La prostitution en ligne gagne du terrain à Thiès
La prostitution en ligne gagne du terrain à Thiès. Cette pratique, qui n'était visible que dans les pays occidentaux, emploie désormais de nombreuses filles de la capitale du rail . Thiès est-elle devenue la capitale de la prostitution, notamment de la prostitution en ligne ? En tout cas, si on se base de ce qui se passe dans les réseaux sociaux, on peut dire oui. En effet, ces derniers jours, on constate qu'un réseau de prostitution gagne du terrain sur Facebook. À travers des publications, on voit des filles âgées entre 17 et 30 ans se faire de la publicité pour attirer l'attention des clients qui souhaitent passer un bon moment. C'est dans le quartier du Grand Standing, sud stade, Fahu, parcelles assainies, Darou Saloum entre autres que se déroule cette nouvelle prostitution en ligne qu'on ne voyait que dans les sociétés occidentales. Ce réseau de prostitution n'a pas encore été identifié par la police. Selon les confidences de Bijou, une femme divorcée, qui gagne de l'argent grâce à cette nouvelle forme de prostitution en ligne, ce travail consiste à attirer des clients via les réseaux sociaux comme Facebook, Tiktok et Instagram en mettant leurs numéros et noms de choix pour attirer des clients qui ensuite vont appeller et demander leurs endroits. Elles peuvent facturer à un client entre 15 000 et 60 000 FCFA pour une soirée sexuelle. « Aussi souvent, ils vous appellent et vous entretenez des communications érotiques avec eux à distance, pour les faire jouir. Mais c'est payant" renseigne une source La plupart de ces femmes ne sont pas au domicile familial. Ils ont pu trouver un endroit où elles travaillent discrètement pour se frotter les mains. Elles gagnent 50 milles FCFA chaque jour selon une source proche.



Nouveau commentaire :