Menu

La Fédération Kajoor Janxeen célèbre la Journée de l'Enfant Africain : un accent sur la protection des droits des enfants dans l'environnement numérique


Rédigé le Samedi 17 Juin 2023 à 16:52 | Lu 206 fois Rédigé par


Dans une société de plus en plus digitalisée, l'éducation à l'utilisation responsable du numérique pour les enfants est un enjeu majeur. À l'occasion de la Journée de l'Enfant Africain, la Fédération Kajoor Janxeen a choisi de mettre en lumière les droits des enfants dans cet environnement numérique complexe et parfois dangereux. Cet événement a rassemblé différents acteurs de la protection de l'enfance, afin de sensibiliser sur l'importance de la sécurité en ligne, la protection des données personnelles et l'accès à une information pertinente et adaptée aux plus jeunes. Un défi crucial pour garantir l'épanouissement et la sécurité de la jeunesse africaine dans le monde numérique.


Dans le cadre de la célébration de la Journée de l'Enfant Africain le 16 juin, la Fédération Kajoor Janxeen a organisé un événement autour du thème : "Le renforcement des droits des enfants dans l'environnement numérique". L'accent a été mis sur les défis et les opportunités que présente le numérique pour les enfants.

Au cours de cet événement, plusieurs discours ont été prononcés, rappelant l'importance de sensibiliser à l'utilisation correcte des réseaux sociaux pour les enfants. Un accent particulier a été mis sur la protection des enfants contre les diverses formes de cybercrimes tels que le harcèlement en ligne, la cyberintimidation, l'exploitation et la sextorsion.

Une charte a été présentée, garantissant les droits des enfants dans l'environnement numérique, reconnaissant l'importance de leur protection, de leur sécurité et de leur épanouissement. Les signataires de la charte s'engagent à prendre des mesures concrètes pour assurer le respect de ces droits.

En voici quelques points essentiels :

Article 1 - Le droit à la protection des données personnelles : Il a été souligné que les enfants ont le droit à la protection de leurs données personnelles en ligne. Les informations les concernant ne doivent être collectées et utilisées qu'avec leur consentement éclairé et celui de leurs parents ou tuteurs légaux.

Article 2 - Le droit à la sécurité en ligne : Les enfants ont le droit de se sentir en sécurité dans l'environnement numérique. Il a été insisté sur la nécessité d'une collaboration entre les écoles, les familles et les autorités locales pour sensibiliser les enfants aux bonnes pratiques en matière de sécurité en ligne.

Article 3 - Le droit à l'accès à l'information : Les enfants ont le droit d'accéder à une information pertinente, éducative et adaptée à leur âge dans l'environnement numérique.

Parmi les autres points abordés, une étudiante en droit a partagé quelques avantages et inconvénients de l'environnement numérique, mettant l'accent sur les menaces telles que le "grooming" et la "sextorsion".

Les responsables ont insisté sur l'importance du rôle des parents et de l'éducation dans l'utilisation responsable de l'internet par les enfants. Ils ont appelé à une prise de conscience collective pour garantir la protection des données personnelles des enfants et assurer leur sécurité dans l'environnement numérique.

En somme, la Journée de l'Enfant Africain a été marquée par une prise de conscience croissante de l'importance de la protection des enfants dans l'environnement numérique, en particulier face à l'évolution rapide de la technologie et des réseaux sociaux. La Fédération Kajoor Janxeen a une fois de plus montré son engagement à travailler pour le bien-être des enfants en Afrique.



Nouveau commentaire :