Menu

Jardins botaniques à Thiès: L'ambassadeur d'Israël et l'Asergvm inaugurent les micro - jardins sur l'autoroute Ila Touba


Rédigé le Mardi 8 Août 2023 à 10:05 | Lu 553 fois Rédigé par


L'ambassadeur d'Israël au Sénégal, Ben Bourgel et le directeur général de l'Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (Asergmv), Oumar Abdoulaye Ba, ont inauguré, lundi 7 août 2023, des micro - jardins botaniques installés sur l'autoroute Ila Touba et les communes concernées par ce projet.


L'ambassadeur d'Israël au Sénégal et l'Agence  sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte (Asergmv), ont inauguré des micro - jardins scolaires et botaniques dans certaines localités de Notto Diobass et de  Thienaba.

L'objectif de ce projet, selon Oumar Abdoulaye Ba, est de mettre en place des jardins scolaires pour les élèves et les parents d'élèves de l'école, de sensibiliser sur l'importance de l'éducation environnementale, de créer des liens socio - économiques.

En plus, les femmes ont la possibilité de faire des cultures maraîchères. Ces micro - jardins servent pour développer la pépinière communautaire qui permet de mener des arbres fruitiers aux  familles.

En effet, ces petits financements peuvent impacter  sur notre tissu économique, chaque deux jardins génèrent 6000.000 F CFA quasiment 10$, dit - il dans sa prise de parole lors de la cérémonie d'inauguration.

Il poursuit : "Les femmes qui travaillent dans les exploitations sont indépendantes en matière d'énergie solaire et d'arrosage". Pour sa part, l'ambassadeur d'Israël, Ben Bourgel est revenu sur l'importance de ce projet développé par son pays au Sénégal.

"La mise en place de jardin est en parfaite adéquation avec les valeurs portées par la coopération entre les deux Etats. En effet, cette collaboration que notre ambassade et l'Agence est un exemple concret de notre engagement commun dans la lutte contre la désertification, la sécurité alimentaire et la restauration des écosystèmes au Sénégal", a - t - il expliqué.

Par la même occasion, il révèle les activités que son projet  a décliné en perspective, tout en confirmant que la prochaine étape de la coopération entre l'ambassade et l'Agence sénégalaise de la reforestation et de la grande muraille verte "comprendra nécessairement une montée en puissance du volet formation et renforcement des capacités, avec l'appui de MASHAV ( l'Agence de coopération et de développement d'Israël", a - t - il - laissé entendre. 

Pour rappel, les femmes qui s'activent dans ces projets apprécient les revenus qu'ils génèrent pour booster l'économie locale.



Nouveau commentaire :