Menu

Défection dans les rangs du Rewmi à Khombole: Les cinq conseillers municipaux de Rewmi quittent Idrissa Seck et tracent leur chemin


Rédigé le Mardi 5 Décembre 2023 à 11:08 | Lu 284 fois Rédigé par


Les cinq conseillers municipaux de Rewmi à Khombole, responsables de la coordination communale dudit parti , ont décidé dans un point de presse qui s'est tenu ce lundi 04 décembre 2023 au domicile d'Elkhadji Omar Pouye, sis au quartier Hannene, de quitter définitivement la structure politique dirigée par l'ancien président du Conseil économique, environnemental et social sous le magistère du Président Macky Sall et tracer leur chemin.


En point de presse ce lundi 04 décembre, les cinq conseillers municipaux et d'autres responsables de la coordination communale du parti Rewmi à Khombole sous la houlette de M. Ndary Ndiaye, conseiller municipal et président de la Commission domaniale à la mairie de ladite commune, ont décidé de tourner le dos à Idrissa Seck.

Cette rupture se passe dans un contexte de massification en direction de l'élection présidentielle du 25 février 2024. Ndary Ndiaye et ses camarades ont claqué la porte du parti Rewmi à cause du directeur de cabinet politique du président Idrissa Seck, M. Yankhoba Diattara. 

Et selon eux, tous les militants de la ville de Mamadou Dia sont très remontés contre lui. "Depuis l'élection présidentielle de 2019, avec l'entrée du président Idrissa Seck dans la mouvance présidentielle, nous sommes victimes d'une ignorance iconoclaste de responsable du parti à l'occurrence M. Yankhoba Diattara qui n'a cessé de diviser le parti pour ses propres intérêts. M. Diattara a essayé, par toutes ses forces, de nous enterrer vivants et nous moudre dans la poussière", explique d'emblée Elkhadji Omar Pouye, conseiller municipal et membre de la Commission Jeunesse, Sports et loisirs à la mairie de Khombole qui a lu la déclaration.

Avant d'ajouter que Yankhoba Diattara "malgré ces crocs - en - jambe, nous avons pu résister et de prendre notre courage politique à deux mains tout en mettant en bandoulière notre détermination et notre dignité dans la prudence digne d'un sioux", disent - ils avec amertume.

Ainsi, les responsables de la coordination communale du parti Rewmi à Khombole, regroupant des jeunes, des élèves et des étudiants, des sages et des femmes sont plus que jamais déterminés à ouvrir d'autres perspectives  dans l'arène politique sénégalaise, notamment dans la commune de Khombole. Ils vont se prononcer dans les semaines à venir pour dévoiler leurs nouvelles voies en politique.



Nouveau commentaire :