Menu

BBY Thiès: Ousmane Diop Exhorte Moustapha Niass à Supprimer le Comité Électoral de Thiès, Dénonce Tricheurs, Trompeurs et Traîtres


Rédigé le Dimanche 21 Janvier 2024 à 22:48 | Lu 5301 fois Rédigé par


Dans un discours marquant à Thiès, Ousmane Diop, président du mouvement Alliance Wallu Askan wi (AWA) et membre de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), a lancé un appel retentissant pour une refonte politique dans la ville. Il a vigoureusement dénoncé la présence de "tricheurs, trompeurs et traîtres" dans la sphère politique locale et a audacieusement demandé à Moustapha Niass de supprimer le comité électoral de Thiès. Cette proposition radicale vise à remplacer les structures existantes par des comités de volontariat pour un Thiès émergent, marquant ainsi un tournant décisif dans la lutte pour l'intégrité et la transparence politique à l'approche des élections présidentielles de 2024.


Thiès, Sénégal - Ousmane Diop, président du mouvement Alliance Wallu Askan wi (AWA) et figure de la coalition Benno Bokk Yaakaar (BBY), a lancé un appel audacieux lors de son récent discours à Thiès. Il a non seulement dénoncé les "tricheurs, trompeurs et traîtres" qui, selon lui, sapent la politique locale, mais a également demandé à Moustapha Niass, une figure de proue de la coalition, de prendre des mesures drastiques en supprimant le comité électoral de la ville.

Cette demande audacieuse fait suite à ses critiques sévères sur les pratiques politiques actuelles à Thiès. Diop a mis en lumière les défis économiques et politiques auxquels la ville est confrontée, qu'il attribue en grande partie à l'influence négative de certains politiciens au sein de la coalition BBY. Selon lui, la présence de tricheurs, trompeurs et traîtres a non seulement nui à la réputation de la coalition, mais a également entravé le progrès économique et social de Thiès.

Dans son discours, Diop a exprimé son désaccord avec ces pratiques et a appelé à une refonte de la stratégie politique. Il a souligné la nécessité d'une mobilisation autour d'Amadou Bâ, le candidat de la majorité présidentielle, pour éliminer ces éléments perturbateurs et redonner à Thiès sa place de choix sur l'échiquier national.

La proposition de supprimer le comité électoral et de le remplacer par des comités de volontariat pour un Thiès émergent (VO-TE) est une démarche radicale qui vise à promouvoir l'intégrité et l'engagement au service de la communauté. Diop espère que cette initiative encouragera la participation de citoyens dévoués et honnêtes, contribuant ainsi à une politique plus transparente et responsable à Thiès.




Nouveau commentaire :