Menu

Attaque contre Mbaye Dione: Les Jeunes de L'AFP répondent à Lamine Ngom


Rédigé le Lundi 13 Novembre 2023 à 08:33 | Lu 170 fois Rédigé par


Voici la Réplique des Jeunes de l'AFP adressée à Lamine Ngom Responsable de l'APR qui s'en est Pris aux membres de l’AFP d’en appeler à des vœux de « plus de Responsabilités et de Responsabilisation », et de « déplorer sa faible implication dans la Coalition » ; après quoi il s’en est pris au Secrétaire Général de la Coordination Régionale Mr. Mbaye Dione sur la base de considérations crypto personnelle.


 MOUVEMENT NATIONAL DES JEUNES PROGRESSITES (MNJP) DE LA COORDINATION REGIONALE DE THIES.

Texte liminaire Point de Presse Jeunes de l’AFP DE LA COORDINATION REGIONALE DE THIES du 12 Novembre 2023.
 

Difficile, comme Membres de l’AFP et aussi, comme alliés de la Coalition Benno Bok Yakar, de ne pas être interpellés par la Déclaration diffusée dans la presse le Vendredi 10 Novembre 2023, imputée à Mr. Lamine Ngom Responsable de l’APR. C’est en toute légitimité que nous nous prévalons de ce rôle de la commenter, d’en analyser la teneur, mais surtout d’en évaluer les motivations et les conséquences.
Mais d’abord honneur aux camarades de la Coordination Régionale, pour leur courage, leur détermination, leur fidélité aux principes et valeurs qui fondent le Parti.
 L’auteur de la Déclaration reproche aux membres de l’AFP d’en appeler à des vœux de « plus de Responsabilités et de Responsabilisation », et de « déplorer sa faible implication dans la Coalition » ; après quoi il s’en est pris au Secrétaire Général de la Coordination Régionale Mr. Mbaye Dione sur la base de considérations crypto personnelle. 
D’abord, force est de souligner que la sortie de notre Allié est regrettable, elle est au demeurant impertinente, car non seulement elle est préjudiciable à la cohésion de la Coalition, mais surtout, le contexte ne s’y prête pas, quand on sait que les enjeux sont ailleurs au regard de l’acuité des enjeux suscités par l’actualité politique. 
Les accusations du Sieur Ngom portent en elles, de facto, une défaite en rase campagne des fondements de la Déclaration dirigée contre notre formation politique, dès lors que les éléments matériels et intentionnels de récrimination (ou d’incrimination !) font défaut au point de troubler des militants de l’APR, et des Responsables de Partis alliés de la Coalition qui les ont expressément décriées.
Faut-il le rappeler, dès l’avènement de la Coalition BBY à la veille du 2ième tour de l’élection présidentielle de 2012, l’AFP a librement choisi d’en être partenaire, et, de soutenir sans réserve le Président Sall. 
 Aujourd’hui plus qu’hier, la Coordination Régionale de Thiès renouvelle l’ancrage de son engagement loyal dans Coalition, et sa détermination à accompagner le Candidat Amadou Ba, à jouer sa partition sur le terrain, pour le faire élire triomphalement en 2024.  Nous ne nous lasserons de le répéter et de le démontrer. Nul, autre que Sieur Ngom, ne peut nier cette évidence.
Toutefois, nous pouvons dire avec fierté que l’AFP n’a pas été créée pour aller se fondre dans un autre Parti ou une Coalition, au nom de notre fidélité au Serment du 16 Juin 1999, et notre autonomie de décision quand les intérêts du Parti sont en jeu.  C’est de là que se situe la vraie ligne de démarcation, notre boussole qui continuera d’inspirer nos décisions.  Nous restons fermes et conséquents.
Juste préciser que le Sieur Ngom, à la recherche de buzz, et abandonné sur l’échiquier d’une bataille, par ceux ou celles encagoulés dont il est l’écran, voire le porte-voix, gagnerait à être plus serein, à faire preuve de moins d’empressement pour entreprendre une sortie aussi inopportune.  S’il avait bien lu la Résolution formulée, ou à tout le moins, écouté les interventions exprimées par les Responsables, il ne nous aurait guère prêté les propos dont il s’agit à travers ses reproches malveillants et donc, sans objet à l’appui de sa Déclaration.
En vérité, les militants de l’AFP n’ont commis aucun acte de lèse-majesté, de déloyauté, en interpellant solennellement la Direction Nationale du Parti et de la coalition BBY qu’ils appellent de tous leurs vœux à d’avantage de responsabilités et de responsabilisations pour les camarades méritants. Toutefois, il convient de rappeler que le Secrétaire Général de la Coordination Régionale Mr. Mbaye Dione n’a jamais de fixation ou de condition d’une quelconque promotion politique même si ses performances politiques et électorale n’ont jamais eu d’égal dans le département depuis la création en 2012 de la coalisions BBY. Par ailleurs ses compétences, son sérieux et sa rigueur comme en atteste son parcoure font de lui un homme respectable et respecté dans le secteur depuis plus de deux décennies. C’est un cadre connu et reconnu par ses performances professionnelles, il a fait ses preuves dans toutes les institutions qu’il a eu à diriger et a chaque fois il a su améliorer et optimiser les méthodes de travail avec brio. 
 D’autre part, s’il est vrai qu’au sommet l’AFP siège dans toutes les instances de la Coalition BBY dans l’espace qui porte la coordination, les militants de l’AFP de la Région n’en déplorent pas moins qu’à la base les relations de travail, bien que surmontables, sont difficiles entre les différentes composantes de la Coalition.  C’est en cela que les camarades de la Coordination régionale exigent des concessions réciproques et équilibrées, nonobstant les synthèses et compromis. Surtout, ils requièrent une évaluation exhaustive de notre compagnonnage afin de dresser les contours de nos attentes dans une perspective futuriste. 
Cette situation déjà dénoncée lors des élections locales en 2022, persiste encore au point d’amenuiser la hardiesse d’une proportion significative des Partis alliés. C’est pourquoi notre Parti avait initié le Cadre de concertation des partis alliés (CCPA) regroupant 20 parties prenantes de la Coalition pour présenter une liste aux joutes de l’époque avant d’en être dissuadé par notre Secrétaire Général Mbaye Dione. 
Et le Sieur Ngom connu pour ses tergiversations légendaires, avait bien rejoint ce Cadre au grand dam de ses camarades de l’APR pour être finalement investi sur les listes dissidentes.  De quoi sa sortie est-il donc le nom ?
Exit le défaut de loyauté de l’AFP. Et voilà que surgit de nulle part l’accusation de chantage dirigée contre notre Secrétaire Général Mbaye Dione. 
A toi comme à tes commettants, nous rappelons que Mbaye dione ne boxe pas dans votre catégorie.  Il est incontournable dans l’échiquier politique Départemental et Régional, contrairement à toi et tes sbires dans la ville de Thiès dont les contreperformances récurrentes ne cessent d’inquiéter au sommet de la Coalition.
Ta mauvaise foi est manifeste car Mbaye dione n’a jamais gelé ses activités au sein du parti, et nous te mettons à défi d’en apporter la preuve, quand bien même tes accointances avec nos anciens camarades que tu taxes de déloyaux pour le décourager et l’écarter sont connues de tous.


 







Nouveau commentaire :