Menu

Abdourahmane Diouf : Une nouvelle stratégie pour transformer l’université sénégalaise


Rédigé le Mardi 9 Juillet 2024 à 13:34 | Lu 141 fois Rédigé par


Abdourahmane Diouf travaille sur une stratégie nationale pour transformer l’université sénégalaise et la positionner parmi les meilleures au monde. Découvrez les projets et initiatives en cours.


Le ministère de l’Enseignement supérieur collabore avec diverses parties prenantes pour élaborer une stratégie nationale visant à transformer l’université sénégalaise afin qu'elle rivalise avec les meilleures au monde. D’ici la fin de l'année 2024, le secteur disposera d’un plan stratégique couvrant l'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation, a déclaré Abdourahmane Diouf lors d’un entretien avec l’APS et le quotidien Le Soleil.

Cette stratégie mettra particulièrement en avant la Cité du savoir, incluant le supercalculateur, le premier satellite sénégalais, et d'autres technologies à Diamniadio. Diouf souligne qu'une fois les problèmes d'orientation et de chevauchement des années résolus, il faudra réinventer l'université sénégalaise pour la rendre parmi les meilleures.

Une concertation est prévue pour permettre à tous les acteurs universitaires de se réunir et de diagnostiquer la situation actuelle afin de relancer le système universitaire sénégalais. Abdourahmane Diouf affirme que des actions importantes ont déjà été entreprises durant les 100 premiers jours du gouvernement dirigé par le Premier ministre Ousmane Sonko. Cependant, il préfère attendre la déclaration de politique générale du Premier ministre avant de proposer et de mettre en œuvre leurs stratégies.

Depuis sa prise de fonction, Diouf s'est concentré sur la résolution des problèmes immédiats et urgents pour éviter de se retrouver constamment à gérer des questions quotidiennes. Il remercie le chef de l'État, Bassirou Diomaye Faye, pour avoir réintégré l'Agence spatiale nationale dans le giron de son ministère, ce qui augmente leurs prérogatives et ambitions pour l'innovation avec les jeunes ingénieurs formés.

Le Sénégal prévoit le lancement du satellite "Gaindé SAT", conçu par des ingénieurs sénégalais, avec des impacts significatifs sur l'agriculture, l'environnement, et la gestion des inondations. De plus, une stratégie est en cours pour faire de Dakar le centre africain de l'innovation et des inventions. Diouf a également œuvré à la réorganisation du calendrier académique et à l'orientation rapide des bacheliers. Depuis son installation, il a visité les huit universités et instituts sous sa responsabilité.


 



Nouveau commentaire :