Menu

Abdoulaye Ba : un nouveau visage pour le Sénégal en 2024


Rédigé le Mardi 18 Juillet 2023 à 01:46 | Lu 327 fois Rédigé par



Abdoulaye Ba, ce Thiessois de Grand Thiès, annonce sa candidature pour l'élection présidentielle de 2024 au Sénégal. Ba, un ancien membre du gouvernement, reconnaît les défis auxquels le Sénégal est confronté, mais souligne que la simple identification des problèmes ne suffit pas. Il préconise plutôt une compréhension précise des solutions nécessaires pour surmonter ces difficultés.
 
Après avoir passé plusieurs années dans le gouvernement, Ba a eu un aperçu de l'intérieur des problèmes de la nation. Suite à l'élection de 2012 et le départ du président, Ba a décidé de se retirer du gouvernement pour se concentrer sur un projet d'ampleur : la rédaction d'un livre sur la réforme de la gouvernance politique et économique en Afrique, en utilisant le Sénégal comme étude de cas. Selon lui, ce projet a nécessité une réflexion approfondie et la formulation de solutions précises pour aider le Sénégal à sortir de ses difficultés.
 
Bien que Ba n'ait jamais occupé de poste au sein d'un conseil municipal, il pense que sa vaste expérience dans l'agriculture et le commerce lui permettra d'apporter des solutions uniques au Sénégal. Il souligne que les défis auxquels le Sénégal est confronté ne sont pas uniques à ce pays, mais sont plutôt communs à de nombreux pays africains, en grande partie en raison des conséquences durables de la colonisation. Par conséquent, il croit qu'il est crucial de trouver des solutions globales qui peuvent être appliquées localement.
 
Ba propose une nouvelle approche pour résoudre les problèmes au niveau local. Au lieu de se fier uniquement aux fonds alloués par le gouvernement, il préconise que chaque collectivité locale développe son propre plan de développement et reçoive des fonds pour répondre à ses besoins spécifiques. Cette approche, selon lui, permettra une meilleure répartition des ressources et favorisera un développement plus équitable et efficace.
 
Concernant les questions de financement de sa campagne, Ba se dit confiant dans le soutien du peuple sénégalais. Malgré la complexité du système de parrainage et la somme importante nécessaire pour financer une campagne présidentielle, il pense que les Sénégalais feront le bon choix. "Je fais confiance à leur intelligence et je suis sûr que cette intelligence les guidera vers le bon choix", a-t-il déclaré.
 
Ba insiste sur le fait qu'il est un candidat indépendant, libre de toute affiliation partisane ou lobbyiste. Il considère le libéralisme non pas comme une "famille", mais comme une philosophie qui a influencé ses actions dans le passé. Il attribue également son parcours à une "puissance supérieure", qui a guidé ses actions et ses décisions.
 
Sur le plan économique, Ba propose une nouvelle vision de l'économie, remettant en question l'idée que seuls les biens et services marchands sont précieux. Il critique ce qu'il appelle la "crématistique", la pratique d'utiliser l'argent pour l'argent, et plaide pour une économie plus équitable et durable.
 
En fin de compte, Abdoulaye Ba se présente comme une nouvelle option pour le Sénégal - un candidat qui a passé du temps à l'intérieur du gouvernement, a réfléchi de manière approfondie aux problèmes du pays, et est maintenant prêt à proposer des solutions innovantes et adaptées au contexte local. Seul le temps dira si les électeurs sénégalais sont prêts à suivre sa vision.



Nouveau commentaire :