Menu

Un Étudiant Perd 4,3 Millions de F CFA Empruntés à une Gérante Wave en Pariant sur le Football


Rédigé le Mardi 16 Avril 2024 à 18:45 | Lu 138 fois Rédigé par


Découvrez l'histoire d'un étudiant impliqué dans une escroquerie après avoir emprunté et perdu 4,3 millions de F CFA à une gérante Wave pour des paris du paris foot. Un récit où les accusations fusent et où la justice devra trancher.


Un étudiant dans un institut de formation en santé, se retrouve dans une situation délicate après avoir été impliqué dans une affaire d'escroquerie.

Cet étudiant est un habitué des paris sportifs sur une plateforme de paris  . Il avait sollicité D Sène, gérante d'un service Wave qu'il fréquentait régulièrement, pour effectuer un dépôt de 300 000 F CFA en vue de parier. Malheureusement, il perd l'intégralité de cette somme.

Sans se décourager, le lendemain, poussé par une montée d'adrénaline, il demande à nouveau à la gérante un autre dépôt, cette fois-ci de 4 millions de F CFA.

Accusé d'escroquerie, l'étudiant  affirme devant le tribunal que D Sène était complice. Il prétend qu'ils avaient un accord : "Elle savait que c'était pour parier. Chaque fois que je gagnais, je lui reversais sa part. Elle a donc délibérément fait ces dépôts en toute connaissance de cause".

Cependant, D Sène nie tout accord avec l'accusé. Selon elle, il lui avait dit être le président d'une association étudiante et lui avait demandé de faire le dépôt pour distribuer les bourses aux membres. Elle raconte qu'il lui avait promis de recevoir une somme importante vers 15 heures via une banque et qu'il la rembourserait.

Après avoir obtenu l'approbation de sa supérieure, la fille effectue alors deux dépôts de 2 millions de F CFA chacun.

Lorsque le délai imparti à son client est écoulé, D Sène lui demande de rembourser. L'étudiant tergiverse, cherchant le moment opportun pour s'enfuir.

C'est lors de la rupture du jeûne que l'étudiant  tente de prendre la fuite, mais il est intercepté par la propriétaire de l'agence qui surveillait ses mouvements.

L'avocat de l'accusé affirme que son client était de mèche avec la gérante.

La propriétaire de l'agence Wave réclame le remboursement des 4,3 millions de F CFA ainsi que 2 millions de F CFA de dommages et intérêts, arguant qu'elle n'a pas pu travailler depuis cet incident.

Le procureur requiert une peine de six mois de prison ferme à l'encontre de l'étudiant 

Ce dernier, qui a d'ailleurs échoué à son examen du premier semestre en santé, connaîtra son verdict le 23 avril prochain.
 



Nouveau commentaire :