Menu

Thiès : Grève de 48 heures à l'UIDT en réaction aux décisions contestées du recteur


Rédigé le Mardi 23 Avril 2024 à 09:17 | Lu 136 fois Rédigé par


Grève de 48 heures à l'UIDT de Thiès en réaction aux décisions du recteur critiquées par le personnel. Découvrez les raisons de la protestation et les enjeux en jeu pour les travailleurs de l'université.


L'Intersyndicale du personnel administratif, technique et de service de l'Université Iba Der Thiam de Thiès (UIDT), regroupant le Syndicat autonome des travailleurs des universités et des centres universitaires (Satuc/Section Uidt) et le Syndicat des professionnels de l'information et de la communication du Sénégal (Synpics/Section Uidt), a lancé un mouvement de grève de 48 heures à partir de ce lundi, comprenant un débrayage aujourd'hui et une grève totale demain mardi.

Lors d'une assemblée générale d'urgence, le coordonnateur de l'Intersyndicale, Saliou Thiam, et ses collègues ont vivement critiqué les décisions prises par le recteur de l'UIDT, Mamadou Babacar Ndiaye, à l'encontre du personnel, en particulier le PATS (Personnel Administratif, Technique et de Service).

Ils ont rappelé que dès son arrivée en fonction, le recteur avait pris des mesures arbitraires visant à supprimer les postes de chef de bureau, réduisant ainsi les opportunités de promotion et de reconnaissance pour le personnel. Les travailleurs ont également dénoncé le projet du recteur de mettre en place une commission chargée d'examiner les salaires, sans garantie d'objectivité, ce qui a suscité des réserves au sein du Conseil d'administration.

Malgré les inquiétudes exprimées, le recteur a procédé à la mise en place d'un comité interne chargé d'auditer les salaires, composé de membres du personnel eux-mêmes. Cette approche a été fortement critiquée par l'Intersyndicale, qui souligne le risque de partialité et le manque d'objectivité de ce comité, remettant ainsi en question les conclusions de l'audit et compromettant les droits des travailleurs.

La grève vise à protester contre ces décisions jugées préjudiciables aux intérêts du personnel de l'UIDT."

 



Nouveau commentaire :