Menu

Tensions et Incertitudes à Bissau


Rédigé le Vendredi 1 Décembre 2023 à 09:41 | Lu 168 fois Rédigé par



Tensions et Incertitudes à Bissau

Tensions et Incertitudes à Bissau : Une Nuit d'Affrontements et de Confrontations

Bissau, Guinée-Bissau

Un calme précaire règne ce matin dans la capitale de la Guinée-Bissau, après une nuit marquée par des tirs nourris aux abords d'une caserne militaire. La situation tendue découle d'une tentative audacieuse de la garde nationale visant à libérer des dignitaires du régime, actuellement en détention.

Une Opération Audacieuse de la Garde Nationale

Dans les heures sombres de la nuit, des éléments de la garde nationale ont fait irruption dans les locaux de la police judiciaire, avec pour objectif de libérer le ministre de l'Économie et des Finances, Souleymane Seidi, ainsi que le secrétaire d'État au Trésor public, Antonio Montero. Ces hauts fonctionnaires étaient en garde à vue pour des soupçons de malversations financières.

Des Échanges de Tirs et des Négociations Tendues

L'intervention de la garde nationale s'est rapidement transformée en affrontements armés, principalement concentrés aux abords d'une caserne située dans le sud de Bissau. Face à cette escalade, les forces spéciales ont été mobilisées pour tenter de reprendre le contrôle de la situation. Alors qu'un assaut semblait imminent, une décision stratégique a été prise de privilégier la voie des négociations.

Un Contexte Politique et Économique Troublé

Cette crise survient dans un contexte particulièrement délicat pour la Guinée-Bissau. Le président Oumarou Sissoko Mbaru se trouve actuellement à Dubaï pour la COP28, laissant le pays dans une situation de vulnérabilité politique accrue. Par ailleurs, la polémique enfle autour d'un retrait controversé de 10 millions de dollars des caisses de l'État, sujet à un vif débat parlementaire cette semaine. Le ministre des Finances a défendu la légalité de cette opération, affirmant qu'elle visait à soutenir le secteur privé du pays.

Des Répercussions Larges et Incertaines

Alors que le calme semble être revenu, de nombreuses questions demeurent sans réponse. La localisation actuelle du ministre d'État et du secrétaire d'État reste inconnue, et l'issue des négociations est toujours en suspens. Ces événements soulignent les fragilités politiques et sécuritaires d'un pays déjà confronté à de multiples défis.




Nouveau commentaire :