Menu

Mbour: une fille de 29 ans accouche et abandonne son nouveau né devant une maison


Rédigé le Mercredi 11 Octobre 2023 à 07:45 | Lu 96 fois Rédigé par



Mbour: une fille de 29 ans accouche et abandonne son nouveau né devant une maison
Dans le besoin, cette jeune fille de 29 ans a pris l'initiative d'aller mendier de l'argent pour résoudre son problème. Dans les rues de Mbour, elle rencontre un homme à qui elle fait part de ses problèmes financiers. Ce dernier a profité de la situation de détresse de la jeune fille pour lui demander de coucher avec lui. En échange, il lui donnera l'argent dont elle avait besoin. Ce que la jeune fille accepte. Malheureusement, elle a contracté une grossesse d'un individu qu'elle ne connaît pas. Après quelques temps, elle constate qu'elle est enceinte. Une grossesse qu'elle va garder jusqu'à terme. "Le jour de sa délivrance, elle s'est rendue toute seule à l'hôpital où elle met au monde son bébé à 11 h, paie les frais et repart comme si de rien n'était" renseigne une source de seneweb. En fait, M. Camara avait déjà mûri le plan de se débarrasser de son bébé. A 12 h, elle l'abandonne devant une maison. Le nourrisson y reste jusqu'à 15 h avant qu'il ne soit retrouvé. Après avoir abandonné son nouveau né, elle est retournée chez elle, sa mère a constaté que sa fille n'avait plus sa grossesse. Elle lui intime l'ordre de ramener le nourrisson à la maison. "Pressée par sa mère, M. Camara est retournée dans la maison où elle avait abandonné le nouveau-né. Malheureusement, le bébé avait déjà été récupéré et mis à la disposition des autorités qui l'ont confié à la pouponnière Vivre Ensemble de Mbour" raconte nos confrères. Elle a été Arrêtée et jugée à l'audience des flagrants délits du tribunal de grande instance de Mbour pour mise en danger de la personne d'autrui. Face aux juges, M. Camara a raconté son histoire aux juges en versant de chaudes larmes. Emmitouflée dans un foulard rose, elle parlait d'une voix à peine audible et se cachait le visage. Ses remords n'ont pas emballé le procureur qui n'a pas manqué de lui dire des vérités crues. Elle n'a dû son salut qu'avec l'aide de son avocat, qui a demandé au procureur de ne pas en rajouter à la douleur de la mère explorée. Étant mère de trois enfants, M. Camara assure qu'elle n'avait pas les moyens de prendre en charge un autre enfant. Rongée par les remords et les regrets, elle ne cessait de pleurer à chaudes larmes. Ce qui a poussé le procureur, très remonté par l'acte de la jeune maman, à lui balancer : "Boul niou todjal deh !" Ce dernier a requis 6 mois de prison contre la prévenue. Maitre Fadel Fall a invoqué la fragilité de la condition humaine de M. Camara. Ce qui l'a poussée à commettre cet acte répréhensible. L'avocat assure que sa cliente est tombée enceinte à cause d'un homme sans cœur et irresponsable. "Elle est victime d'un homme irresponsable. On ne sait pas où il se trouve actuellement", explique Me Fadel Fall. Avec sa souffrance et ses regrets, M. Camara devra prendre son mal en patience pour connaitre le sort que lui réserve la justice. "Le délibéré sera rendu mardi prochain" informe la même source



Nouveau commentaire :