Menu

Manifestations violentes du 1 er au 3 juin : Amadou Bâ annonce l'ouverture d'une enquête


Rédigé le Vendredi 16 Juin 2023 à 07:57 | Lu 195 fois Rédigé par



Le climat politico - social est davantage pollué par les dernières manifestations qui ont fait 16 morts selon le gouvernement et plus  de 26 selon l'opposition,  des saccages et pillages d'édifices publics et privés. Face à cette situation déplorable, le gouvernement a fait face à la presse hier jeudi, pour se prononcer sur la situation nationale.

"Des enquêtes sont ouvertes pour déterminer les causes des décès et situer les responsables", a annoncé le Premier ministre Amadou Bâ. Le chef du gouvernement de poursuivre : "Les violences notées, les destructions de biens publics et privés ont des répercussions négative et un coût considérable, qui mettent en péril les emplois ...".

Pour apporter une solution idoine, note - il, "une évaluation est en cours pour estimer l'ampleur des pertes matérielles afin de déterminer les mesures à  prendre au profit des entreprises, et les mécanismes de soutien appropriés pour l'ensemble des victimes  de ces événements".

En outre,  Monsieur Amadou Bâ a également rappelé les nombreux appels du leader du parti Pastef à un "mortal combat", à la résistance et à rallier Dakar pour engager le "combat final" pour "déloger le Président Macky Sall du Palais", laisse - t - il entendre.

Pour rappel, le Premier ministre Amadou Bâ, le ministre de la Justice Pr Ismaila Madior Fall, celui des Forces armées, Me Sidiki Kaba, et leur collègue de l'Intérieur, Antoine Félix Diome et le ministre Porte - parole du gouvernement, Abdou Karim Fofana étaient tous présents à la Primature lors de ce face à face avec la presse nationale et internationale.



Nouveau commentaire :