Menu

Le Pentagone annonce la livraison à Kiev de missiles pour NASAMS et Patriot


Rédigé le Mercredi 26 Juillet 2023 à 11:30 | Lu 123 fois Rédigé par



Le Pentagone annonce la livraison à Kiev de missiles pour NASAMS et Patriot
Washington a annoncé l’envoi d’un nouveau programme d’aide militaire à Kiev pour 400 millions de dollars. Le nouveau lot d’équipements promis à Kiev comprend entre autres des munitions pour les systèmes sol-air Patriot et NASAMS et les lance-roquettes multiples HIMARS, selon la Défense américaine.

Les États-Unis enverront une aide militaire supplémentaire à l’armée ukrainienne pour environ 400 millions de dollars. Kiev recevra des missiles pour les systèmes sol-air NASAMS et Patriot et des roquettes pour HIMARS, a annoncé ce 25 juillet le Pentagone sur son site Internet.

"L'engagement d'aujourd'hui en matière d'aide à la sécurité, évalué à 400 millions de dollars, comprend des munitions de défense aérienne supplémentaires, de l'artillerie et d'autres munitions, des véhicules blindés, des armes antichar et d'autres équipements", a indiqué le communiqué.

Il s'agit du 43ème prélèvement d'équipements  par l'administration Biden sur les stocks du Département de la Défense pour l'Ukraine depuis août 2021, rappelle le Pentagone.

Selon le communiqué, hormis les munitions pour NASAMS et HIMARS, Washington transférera également à Kiev:
- des missiles pour les systèmes Patriot;
- des systèmes de missiles sol-air portables Stinger ;
- des roquettes sol-air Hydra-70
- des systèmes antichar Javelin.
En outre, les forces armées ukrainiennes recevront des munitions d'artillerie de différents calibres, 32 VAB Stryker, des drones Hornet, des dispositifs de vision nocturne, des pièces détachées, des caméras thermiques et des munitions pour armes légères.
Un précédent programme d'aide militaire d'une valeur d'environ 1,3 milliard de dollars, annoncé la semaine dernière, comprenait quatre systèmes de missiles sol-air NASAMS, des obus d'artillerie, ainsi que des drones Phoenix Ghost et Switchblade. Kiev s'est vu promettre du matériel de déminage, 150 camions-citernes, 115 véhicules tactiques pour le remorquage et le transport d'équipements, des systèmes de communication tactiques sécurisés et du matériel de guerre électronique.
Moscou avait mis en garde sur la livraison d'armes à Kiev  en adressant une note à l'Onu. Le ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov avait averti que toute cargaison contenant des armes en direction de l'Ukraine sera une cible légitime pour la Russie. Sputnik



Nouveau commentaire :