Menu

Drame à Niacoulrab : Un étudiant poignardé à mort lors d'une altercation après un match de football.


Rédigé le Vendredi 12 Avril 2024 à 15:44 | Lu 128 fois Rédigé par


Découvrez les détails d'un drame survenu à Niacoulrab, où un étudiant a été poignardé à mort lors d'une altercation après un match de football. L'article relate les circonstances de l'incident et le déroulement de l'enquête policière.


Le commissariat de Jaxaay a présenté ce vendredi matin l'apprenti chauffeur S. Diop pour meurtre, après qu'il a poignardé l'étudiant M. A. Ba, âgé de 16 ans. Cet incident tragique, survenu à Niacoulrab, découle d'une bagarre qui a éclaté à la fin d'un match de football. Seneweb vous livre les détails de l'enquête.

Le quartier de Diamaguène Extension, à Niacoulrab, a été le théâtre de cette tragédie. À la fin d'un match de football, une altercation a éclaté entre S. Diop et M. A. Ba, qui ont été séparés par la suite.

Malgré cela, les deux individus étaient déterminés à régler leurs différends. M. A. Ba est retourné sur les lieux quelques instants plus tard, armé d'un couteau, pour inviter S. Diop à le suivre. Refusant de céder, S. Diop a décidé d'affronter son adversaire sur place. Une nouvelle confrontation a alors éclaté, au cours de laquelle S. Diop a poignardé M. A. Ba au niveau de la poitrine.

Le chef de service du commissariat de Jaxaay a été informé de cette bagarre sanglante, mobilisant immédiatement ses équipes pour intervenir.

Après avoir été transporté à l'hôpital Youssou Mbargane Diop de Rufisque, M. A. Ba a malheureusement succombé à ses blessures. S. Diop a été arrêté par la police de Jaxaay et placé en garde à vue le même jour.

Interrogé, S. Diop a admis sa responsabilité dans les faits, relatant les détails du drame.

Le rapport médical indique que le décès de M. A. Ba est dû à une "plaie thoracique pénétrante causée par une arme blanche, ayant sectionné plusieurs côtes et perforé le cœur, entraînant une hémorragie interne et externe".

À l'issue de l'enquête, le présumé meurtrier a été présenté au procureur de la République ce vendredi matin.
 



Nouveau commentaire :