Menu

Charles Emile Abdou Ciss sur les priorités du nouveau président élu "Les attentes des populations seront prises en charge de manière progressive"


Rédigé le Vendredi 29 Mars 2024 à 14:56 | Lu 260 fois Rédigé par


Charles Emile Abdou Ciss, coordonnateur régional de la coalition "Diomaye Président" a fait une sortie médiatique ce vendredi 29 mars, pour se prononcer sur l'actualité nationale, notamment sur les priorités de Bassirou Diomaye Diakhar Faye, élu dès le premier tour dimanche 24 mars, avec 54, 28%.


Après sa victoire consacrée à l'issue du scrutin  présidentiel du 24 mars 2024, le cinquième président démocratiquement élu du Sénégal s'est adressé au peuple  lundi soir 25 mars. Dans son premier discours, il s'engage à travailler avec humilité et dans la transparence. Il promet également de réconcilier les Sénégalais et de refonder les institutions. Il s'est prononcé sur l'allégement sensible du coût de la vie pour alléger les fardeaux du quotidien , entre autres.

A travers son programme qui est articulé autour de cinq (5) grandes orientations déclinées en quinze (15) axes, Charles Emile Abdou Ciss, coordonnateur régional de la coalition "Diomaye Président" a abordé les prioritaires du nouveau président élu à la tête du pays dans une rencontre avec la presse. L'administrateur civil n'a pas manqué d'insister sur les attentes des populations sénégalaises. "L'heure est certainement aux attentes des populations. Ces dernières prises en charge de manière progressive", a - t - il assuré.

Dans la même veine, le candidat recalé à l'élection présidentielle, rassure le peuple sénégalais avec ce nouveau régime qui a déjà sonné la rupture. "Le programme consensuel reflète les aspirations des populations". En outre, l'élection présidentielle de ce dimanche se jouait sans conteste entre les deux candidats favoris que sont Amadou Ba et Bassirou Diomaye Diakhar Faye. Mais les urnes ont très tôt rendu leur verdict annonçant Bassirou Diomaye vainqueur dès le premier tour.

C'est dans ce sens que Charles Emile Abdou Ciss a salué la grandeur du candidat malheureux de la mouvance présidentielle , Amadou Ba qui a appelé son concurrent au téléphone pour le féliciter. C'est pourquoi, dit - il, "la démocratie est toujours mise en rude épreuve, mais elle demeure sereine au bénéfice des populations. Nous avons un acquis démocratique majeur. Le Sénégal  doit toujours préserver cet acquis".

Enfin, le leader de "Elegu Sénégal" s'est réjoui de l'engagement de tous les acteurs  qui ont contribué à cette victoire, les responsables départementaux qui étaient les acteurs clés, les comités électoraux de ladite coalition dans les trois départements...



Nouveau commentaire :