mari - Vol à l’ADIE : le gendarme pique un malaise à la DIC
Home Actualités nationales Vol à l’ADIE : le gendarme pique un malaise à la DIC
Actualités nationales - 21 juillet 2020

Vol à l’ADIE : le gendarme pique un malaise à la DIC

Quelques infos sur l’affaire du vol d’ordinateurs à l’Agence de l’informatique de l’Etat (ADIE) qu’ont révélé,  nos confrères du journal «L’As». Les limiers de la Division des investigations criminelles (DIC) qui se penchent sur l’affaire ont interpellé une dizaine d’individus dont les principaux mis en cause, M. Faye, le gendarme, chef de service sécurité de l’agence, et N. Thiam, receleur et cerveau de l’affaire. Ce qu’il y a de neuf, c’est que les personnes interpellées dans cette affaire ne sont pas encore déférées. Elles pourraient être présentées au procureur aujourd’hui  ce mardi ou demain mercredi. En tout cas, il y a eu frayeur et grosse d’ailleurs. Parce que le gendarme M. Faye, qui est au cœur de l’affaire, a fait un malaise dans les locaux même de la DIC, lundi, matin.

N. Thiam s’est présenté nuitamment au niveau des entrepôts de l’ADIE au volant de sa Chevrolet Cruz avec à bord un individu non encore identifié. C’est là qu’ils ont levé la barrière de sécurité et entré, en utilisant la clé de l’entrepôt pour dérober plusieurs dizaines d’ordinateurs qu’ils entassent dans les malles, sièges arrières et plancher du véhicule pour repartir sans souci. Et le lendemain matin, c’est à dire le 18 samedi juillet, selon toujours nos capteurs, le gendarme donne rendez-vous à Thiam à 9 heures. Là, ce dernier lui remet la somme de 2 millions, représentant le prix auquel il lui a vendu la vingtaine d’ordinateurs portables. La transaction pour les ordinateurs fixes n’avait pas encore été conclue.

Vox populi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Le renflouement est techniquement impossible ( Major Kandji)

 Chargé de l’identification des corps lors de l’enquête sur …