À bas une opposition anti-républicaine, manipulatrice, diffamatrice de surcroît !

Contribution Thies actualites senegal

Notre République est en danger du fait de la violation permanente de la liberté de choix et de contradiction. Cela ne fait plus aucun doute. Si l’on n’y prend pas garde, ça finira par s’ériger en règle. Quelle détestable règle !


À cet effet, cette désobligeante situation doit interpeller tout citoyen épris de valeurs de la République et l’inviter à la dénoncer fermement. Parceque pour un républicain, être libre, c’est s’affranchir de la dépendance à la volonté et au pouvoir arbitraire de l’autre. Malheureusement, on a le constat d’avoir une opposition qui tente sans cesse de faire porter des œillères aux autres qui n’ont pas les mêmes idées et la même façon d’agir qu’elle.

Quelle dangereuse tentative de vouloir faire d’eux des « chevaux politiques »! Quid à les calomnier, diffamer pour arriver à sa fin. L’exemple le plus récent et puant s’est passé lors des dernières campagnes électorales avec la déclaration du président de Pastef, Monsieur Ousmane Sonko soutenant qu’à l’exception des coalitions Yewwi et Wallu, toutes les autres listes compétitives sont celles du président de la République, Monsieur Macky Sall. Ce qui traduirait un complôt politique. Il va s’en dire que ces accusations malencontreuses contre les autres coalitions lui a values certes les foudres des leaders qui se sentaient calommniés et diffamés de façon cynique. Mais à vrai dire, cette stratégie digne de Machiavel a marché.

Non seulement les autres sont pénalisés du point de vue de l’électorat. Mais il y a pire. En fait, cette déclaration est devenue vraisemblablement comme étant des œillères pour eux. Ils sont restés presque tous contraints à ne pas analyser froidement le choix qui plongerait le Sénégal dans des conséquences désastreuses par une cohabitation chantée et rêvée non pas pour l’intérêt suprême de la nation mais pour saper la stabilité du pays. C’est anti-républicain.


Cependant, il est des leaders qui, quoi que la perfidie de la stratégie ou ruse mise en place, ne tombe jamais dans le piège. Ce sont les hommes d’État, républicains dans l’âme. À mon humble avis, Monsieur Pape Diop fait montre qu’il fait partie des hommes de cette trempe. N’est-ce pas James Freeman soutenait que la différence entre le simple homme politique et l’homme d’État est que le premier cherche à gagner les prochaines élections alors que le second songe à l’intérêt des prochaines générations ! En conséquence, le président de Bokk Guis-Guis ne s’est pas posé la question de savoir si je permets au régime d’avoir la majorité absolue, que va t-il m’arriver? La question s’est posée à l’envers. Si je l’en empêche pour favoriser l’aventure d’une cohabitation rêvée par des hommes dont la sagesse et la maturité politique laissent à désirer, que va-t-il arriver à mon pays et aux prochaines générations? Alors, fort de ce constat, on devrait féliciter celui qui a fait preuve de sagesse et de courage de brandir en de tel contexte si crucial de la vie de notre nation, sa vision pour un Sénégal stable quel que soit le prix à payer.

Vive la République !

Par Souleymane Ciss,
Responsable Benno Bokk Yaakkaar ; Ex candidat à la Mairie de Thiés

Tagged

1 thought on “À bas une opposition anti-républicaine, manipulatrice, diffamatrice de surcroît !

Laisser un commentaire