marche a thies les victimes de s 845x475 - Marche à Thiès : Les Victimes de SCAC Afrique réclament leurs terrains et interpellent le Maire de Notto Alioune Sarr
Home Thies actualites senegal Marche à Thiès : Les Victimes de SCAC Afrique réclament leurs terrains et interpellent le Maire de Notto Alioune Sarr
Thies actualites senegal - 3 semaines ago

Marche à Thiès : Les Victimes de SCAC Afrique réclament leurs terrains et interpellent le Maire de Notto Alioune Sarr

Les Victimes de SCAC Afrique réclament leurs terrains et interpellent le Maire de Notto Alioune Sarr

Comment le promoteur Salomon Boucho, emprisonné en 2015 a-t-il pu profiter d’une liberté provisoire pour sortir du territoire national ?

Après une lettre ouverte adressée au Président Macky Sall et de nombreuses demandes d’audience auprès du maire Alioune Sarr, toutes infructueuses, les victimes de SCAC Afrique ont marché à Thiès pour mieux se faire entendre.

Regroupés au sein d’un collectif qui fait 700 membres, les marcheurs reprochent au Maire Alioune Sarr d’avoir « désaffecté des terres octroyées à un promoteur sénégalais d’origine camerounaise qui leur auraient été déjà vendues. »

 Selon la vice-présidente de la comparative  Mame Diarra Thiam, il ne resterait que 43 hectares sur les 130 initialement dévolus au projet.

S’ils ont cependant chaleureusement remercié Monsieur le Gouverneur de Thiès qui a bien voulu accepter de recevoir leurs doléances et les forces qui ont encadré leur marche, de nombreux griefs ont été adressés à d’autres.

Une perte d’un total de 2 milliards 800 millions, dont 2 milliards 500 millions, rien que pour Mbomboy, dans le Diobass.

Il s’agit des questions suivantes : pourquoi le Maire Alioune Sarr refuse-t-il de les recevoir ? Pourquoi après l’imputation de leur dossier par le Président de la république aux ministères de l’urbanisme et des finances, il n’y pas encore de solution ? Comment le promoteur Salomon Boucho, emprisonné en 2015 a-t-il pu profiter d’une liberté provisoire pour sortir du territoire national et disparaitre dans la nature ?

Pour rappel, il s’agit selon Mame Diarra Bousso Thiam d’un total de 2 milliards 800 millions, dont 2 milliards 500 millions, rien que pour Mbomboy, dans le Diobass, qui dépend du maire Alione Sarr.

Après avoir attendu pendant 12 ans avec pour certains des versements de 13 millions, ils ont collectivement porté plainte en rétorquant au maire « qu’il ne peut pas désaffecter terres  des après le bornage et la construction sur le site de 2 maisons témoins par le promoteur, et sollicitent l’intervention du Président Macky Sall.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

NDOGOU AK JAAM: PROF PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES

NDOGOU AK JAAM LE PROFESSEUR PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES …