1 113 vues

Urgent: La Réaction en direct du maire de Thiénaba Talla Diagne après sa libération



Talla Diagne

Abonnez vous en cliquant ici, pour vivre en direct l’actualité à Thies et au Sénégal

Talla Diagne, maire de la commune de Thienaba  s’est entretenu  avec Thiesinfo sur les tenants et les aboutissants  des raisons de son interpellation et de sa remise en liberté par la gendarmerie,. L’histoire fait suite à une plainte d’Agéroute mais aussi des précédents qui n’ont pas été de tout repos pour lui. Depuis l’année dernière disait-il , n’avait cesse d’alerter les  autorités, face aux désagréments des populations, causés par les travaux de l’autoroute à péage Illa –Touba .Reportage…

La Réaction du maire de Thiénaba Talla Diagne après sa libération

61 villages piégés par les eaux pluviales des ponts…

Les travaux de l’autoroute à péage  a touché une  bonne partie de La zone nord. Ainsi, 38 villages et de 23 hameaux soient  61 agglomérations, ont été  largement impactés » par explique le maire. Devant  l’inondation totale des seules voies de sorties sous les deux ponts, les populations restent piégées, sont obligées de faire un détour de 3 kilomètres pour aller se soigner ou vaquer à leurs besoins. Selon Talla Diagne, il avait épuisé toutes les voies de recours pour se faire entendre. Il a alerté le préfet du département, le sous-préfet, le ministre  de tutelle par l’entremise d’un de ses collaborateurs, sans succès. Alors, le maire, de plus en plus pressé par ses mandants,  s’est senti obligé d’enlever  une partie des  grilles de protection pour,  dit-il «  trouver une solution »« Je savais que c’était illégal, mais je suis  prêt à payer un milliard !  »

 La réaction de la société Agéroute ne se fit pas attendre. Elle porte a plainte à la gendarmerie pour les dites causes. A la question de connaitre les raisons de ses agissements et de savoir s’il pouvait payer le préjudice matériel causé, le maire contre toute attente  déclara : «  j’ai enlevé moi-même les grilles pour permettre aux populations pour sortir de l’enclavement. Je savais que ce n’était pas légal. Cependant, pour aider ma population, le suis prêt à payer un milliard de nos francs ! ». Justement, à propos d’argent, le maire a même dit que l’Agéroute doit lui rembourser  la rondelette somme de 2, 8 millions dans un programme d’adduction d’eau de villages. Un dû que la dite société  qui avait pris sur lui le  remboursement de l’achat de tuyaux de conduite , dit ne pouvoir le payer, faute de papier justificatif l’engageant… (vidéo)


1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*