259 vues

Un destroyer LANCE-MISSILES en route vers le golfe d’Oman

Après une attaque présumée contre deux pétroliers dans le golfe d’Oman, les États-Unis ont déclaré qu’ils envoyaient sur place leur destroyer USS Mason, lequel devrait rejoindre un autre navire militaire américain, l’USS Bainbridge. Le navire doit rejoindre sur place l’USS Bainbridge, qui a secouru les 21 membres d’équipage du Kokuka Courageou, a-t-il ajouté. «Nous ne tolérerons aucune ingérence dans les manœuvres de l’USS Bainbridge», a déclaré le commandement américain.

Le Centcom a ajouté qu’un conflit militaire avec l’Iran ne répondait pas aux intérêts stratégiques des États-Unis ni à ceux de la communauté internationale, tout en indiquant que Washington et ses alliés étaient prêts à défendre la liberté de navigation et de commerce dans la région. L’Iran a rejeté les accusations américaines, les jugeant dénuées de fondement. Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Abbas Moussavi, a déclaré que son pays était «responsable pour assurer la sécurité dans le détroit d’Ormuz», rappelant que Téhéran était rapidement venu «en aide» aux navires en détresse et avait «sauvé» les équipages.





Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.