CAA6543E 9036 4D8F B6A9 8FB2F3D694E8 - Un boutiquier arrêté, pour avoir dérobé 6 000 000 F CFA du coffre de son patron
Home ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Un boutiquier arrêté, pour avoir dérobé 6 000 000 F CFA du coffre de son patron

Un boutiquier arrêté, pour avoir dérobé 6 000 000 F CFA du coffre de son patron

Six mois ferme. C’est la peine requise contre le nommé Amadou Moussa Dia, par le tribunal des flagrants délits de Dakar.

Selon «Source A» dans sa parution de ce jour, il est accusé par son patron Demba Diallo, des faits de vol aggravé.

En effet, le boutiquier a attendu l’heure de la prière du vendredi, plus précisément le surlendemain de la Tabaski, pour s’introduire dans la boutique de son employeur avec une fausse clé et voler 6 000 000 F CFA du coffre.

Le jour des faits, «Amadou Moussa Dia, après avoir terminé le décompte avec le plaignant, lui a demandé son autorisation pour aller présenter ses vœux à ses proches. Ainsi, celui-ci l’a gratifié d’un billet de 500 F pour payer le transport. A l’heure de la prière de vendredi, comme tout bon musulman, Demba a fermé les portes de sa boutique pour aller répondre à l’appel du muezzin», raconte la même source.

Par conséquent, ce fut le bon moment Amadou de commettre son forfait. Mais grâce au bailleur de la victime, le sieur Dia a été confondu.

Témoin des faits, la fille du bailleur, Awa Kane, soutient devant les enquêteurs, avoir aperçu le prévenu rôder dans les parages, à l’heure de la prière. Elle ajoute qu’une autre personne était sur les lieux et dont elle ignore l’identité.

C’est ainsi qu’Amadou Moussa Dia a été arrêté et mis sous mandat de dépôt, malgré ses dénégations. «Le jour des faits, je n’étais pas à la boutique. J’étais parti voir mes proches à Guédiawaye, aux Parcelles-Assainies, à Malika, chez mon marabout, et à Gadaye. A 14 h, je me trouvais aux Parcelles-Assainies, chez mon ami A. Ndao», a-t-il expliqué.

Mais son ami des Parcelles-Assainies a affirmé aux enquêteurs que le prévenu a quitté son domicile vers les coups de 13 h. D’ailleurs, la visite de son ami lui a paru étrange.

 L’avocat de la partie civile et le représentant du ministère public restent convaincus de la culpabilité du prévenu.

Ainsi, le tribunal l’a condamné à une peine d’emprisonnement de 6 mois ferme.

Laisser un commentaire

Check Also

Incidents au Stade Ngalandou Diouf: L’ODCAV siffle l’arrêt définitif des Navétanes à Rufisque

« Vu la gravité des incidents avec le stade saccagé et vingt-six …