Trois de leurs collègues de l’hôpital de Tivaouane en garde à vue : L’intersyndicale des travailleurs observe un sit – in

A la une à Thiès

Très en verve par l’arrestation de leurs collègues, le personnel de l’hôpital Mame Abdoul Aziz Sy Dabakh de Tivaouane a décidé de se révolter en arborant des brassards rouges pour montrer leur amertume à ce qu’ils qualifient « d’injustice ».

Face à la presse ce lundi, Sidy Lamine Ndoye, représentant du personnel au Conseil d’ Administration de ladite structure sanitaire et ses camarades en sit – in, ils dénoncent l’arrestation de trois de leurs collègues à savoir A. Diop sage femme, C.Mbodji aide – infirmière et C. Diop directeur des Ressources Humaines.

En effet, leurs camarades ont été poursuivis pour délaissement d’un enfant dans un endroit solitaire ayant entrainé la mise en danger à la vie d’autrui suite au drame des 11 bébés morts mercredi 25 mai dernier, à l’Unité Néonatalogie de l’hôpital Mame Abdou Aziz Sy.

En outre, Sidy Lamine Ndoye et ses camarades ont convoqué ce matin une assemblée générale devant cette structure sanitaire pour soutenir leurs collègues qui ont défilé devant les policiers enquêteurs pour répondre aux auditions. Par la même occasion, Ils ont promis de se faire entendre, car pour eux, les infirmières n’ont pas causé l’incendie.

« Nous refusons d’être les responsables de cet incendie horrible », se désole Sidy Lamine Ndoye. Ainsi, ces derniers n’excluent pas d’élargir cette base pour faire face. Si leurs camarades restent dans les liens de la détention, ils menacent de paralyser le système de santé au niveau départemental et régional avec la mise en place du Bureau exécutif régional.

Par ailleurs, même si l’intersyndicale maintient sa position sur ce dossier , par contre, un accompagnateur crie leur ras – le – bol pour bénéficier des services par rapport à sa femme qui est malade.

7 thoughts on “Trois de leurs collègues de l’hôpital de Tivaouane en garde à vue : L’intersyndicale des travailleurs observe un sit – in

Laisser un commentaire