237 vues

TRANSPORT-AVIATION-La LISTE NOIRE DE L’UNION EUROPÉENNE : 11 autres pays africains y demeurent




 Les compagnies aériennes basées au Gabon, qui le désirent, peuvent de nouveau proposer des vols vers l’Europe. La Commission de l’Union européenne (UE) a mis à jour le 9 décembre 2019, la liste des transporteurs interdits d’accès à l’espace aérien de l’UE. A la lecture de celle-ci, on retient le retrait de Nationale Régionale Transport (NRT), Solenta Aviation Gabon, Tropical Air Gabon et Afrijet Business Service. Les quatre transporteurs enregistrés au Gabon « ont été retirés de la liste à la suite des améliorations apportées à la sécurité aérienne dans ce pays ».

La décision a été prise sur la base de l’avis unanime des experts en sécurité des Etats membres qui se sont réunis au siège du Comité de la sécurité aérienne, présidé par la Commission européenne avec le soutien de l’Agence de sécurité aérienne de l’Union européenne (EASA). C’est un véritable ouf de soulagement pour l’aviation civile gabonaise, dont les compagnies figurent dans la liste noire de l’UE depuis 2008.

En revanche, les transporteurs basés au Congo, République Démocratique du Congo, Djibouti, Guinée équatoriale, Erythrée, Libéria, Libye, São Tomé et Príncipe, Sierra Leone, Soudan et Angola (à l’exception de TAAG Angola Airlines et Heli Malongo) restent interdits, « en raison d’un manque de supervision de la sécurité par les autorités de l’aviation de ces Etats ».

Dans la même logique, Med-View Airlines (Nigeria) et Air Zimbabwe ne peuvent pas voler vers l’UE, à cause « des préoccupations de sécurité concernant ces compagnies elles-mêmes ». Par contre, Air Service Comores peut desservir l’Europe, mais à condition de le faire à partir de « types d’avions spécifiques ».

thiesinfo.com avec Agence Ecofin


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*