Transformation et trafic de drogues dures, blanchiment de capitaux… : Un labo démantelé à Ouakam

Société

L’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) a démantelé à Ouakam un ‘’labo’’ qui transformait et trafiquait de drogues dures. Selon ‘’Libération’’, de la poudre de cocaïne, des pierres de crack, de l’héroïne, ont été saisies lors d’une perquisition.

D’après le journal, le Nigérian Ndubuisi Wachucku alias Daddy est le cerveau du vaste trafic. Il fournissait plusieurs revendeurs à Dakar et blanchissait une partie de son argent dans une bambinerie gérée par son épouse, qui est en fuite.

Arrêté en même temps que lui, ajoutent nos confrères, son assistant Ruben Durwaku avoue avoir été condamné pour trafic de drogue en 2019, avant de bénéficier d’une grâce. Informé de l’arrestation de son patron, Ibrahima Dabo, un dealer établi à la Médina, tente de corrompre la division opérationnelle de l’Ocrtis, avant de se faire arrêter.

leral

Tagged

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *