Trafic de haschich : Un réseau d’étudiants cerné par la police des Parcelles-Assainies

Société

Une belle prise à l’actif des éléments du commissariat des Parcelles-Assainies qui ont porté un gros coup dans le milieu interlope. Selon des sources de Seneweb, les hommes du commissaire Balla Kébé ont démantelé un réseau de trafic intense de haschich, avec l’arrestation de trois étudiants et un boulanger. Bilan de la prise :  180 g de haschisch et 6 cornets de chanvre indien. Détails !
Suite à un renseignement relatif à un trafic intense de haschich dans leur secteur, les policiers du commissariat des Parcelles-Assainies se sont mobilisés vers 4 h du matin pour démanteler le gang.
Après filature jusqu’au environ de Dalifort, les hommes du commissaire Balla Kébé ont fait tomber quatre dealers pour détention et trafic en association portant sur 180 g de haschisch et six cornets de chanvre indien.
Selon des sources de Seneweb proches du parquet, il s’agit de trois étudiants de nationalité malienne et un boulanger sénégalais qui étaient au cœur de cette mafia.
A. O. Diallo, étudiant domicilié à Dalifort ; M. W. Ba, étudiant ; M. Simbara, étudiant et le boulanger sénégalais S. M. Cissokho ont été pris la main dans le sac.
En effet, deux mis en cause ont été interpellés à la devanture d’une maison sise à Dalifort avant d’être conduits à l’intérieur où se trouvaient les nommés S. M. Cissokho et M. Camara. La fouille de la chambre a permis de découvrir deux paquets de haschisch et six boulettes de haschisch ainsi que six cornets de chanvre indien dissimulés dans une valise.
Entendu sur procès-verbal, S. M. Cissokho a reconnu la paternité de la drogue, en précisant qu’ils se sont cotisés tous les quatre dealers pour l’acheter. Mais ses complices ont tenté de nier leur implication dans ce trafic. Le trio affirme s’être rendu à Dalifort pour rendre visite à leur ami Cissokho.
Au terme de l’enquête, les trois étudiants et le boulanger ont été présentés au procureur ce mercredi matin, d’après des sources de Seneweb proches du parquet.

Seneweb

Tagged

1 thought on “Trafic de haschich : Un réseau d’étudiants cerné par la police des Parcelles-Assainies

  1. you’re truly a excellent webmaster. The web site loading pace is incredible. It seems that you are doing any distinctive trick. Moreover, The contents are masterwork. you’ve performed a wonderful activity on this topic!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *