Trafic de faux billets et de médicaments : La douane met la main sur une contrevaleur de plus de 569 millions de francs CFA

Société

Dans le cadre de son opération de «bouclage de réseaux et couloirs de trafics illicites», la douane sénégalaise a procédé à un grand ratissage. Elle est parvenue, par l’intervention de la brigade commerciale de Keur-Ayip, à mettre la main sur des médicaments, des armes et du chanvre indien, dans un premier temps.

La Brigade commerciale des Douanes de Keur-Ayip, Subdivision de Kaolack a procédé à une saisie d’un lot de faux médicaments dont 8 sachets de 1000 comprimés chacun pour un poids total 1760 grammes testés positifs à la morphine. La saisie a été effectuée ce mardi vers 12 heures dans la forêt de Kaymor, département de Nioro du Rip, informe un communiqué venant de la cellule de communication et des relations publiques de la douane.  

L’opération de ratissage le long de la frontière qui a abouti à cette saisie a permis également de mettre la main sur un pistolet de marque «EKOL» avec un chargeur garni de 6 munitions de calibre 8mm, un fusil de chasse  avec un sachet contenant 11 munitions et 11kgs de chanvre indien. La valeur totale des médicaments saisis est estimée à 112 700 000 de francs CFA. Une évaluation faite avec le concours du Docteur Moctar Barro, pharmacien établi à Keur-Ayip.

Des billets noirs d’une contrevaleur de 457 millions de francs CFA saisis par la BM2 de la subdivision des Douanes de  Dakar extérieur

La Brigade mobile des Douanes nº2 (BM2) de la Subdivision des Douanes de Dakar extérieur a saisi 11 300 billets noirs de 50 euros, soit une contrevaleur d’environ 370 615 000 de francs CFA. L’opération d’interception des billets a eu lieu le mardi 06 décembre 2022 sur l’autoroute Ila-Touba, précisément à la Sortie de Thiès lieu où, le faux monnayeur avait donné rendez-vous aux agents des Douanes qui avaient infiltré le réseau. Cette saisie fait suite à celle effectuée, une semaine auparavant par la même unité, sur des membres supposés appartenir au même réseau et portant sur 1 331 billets verts au format de 100 dollars soit une contrevaleur de 87 millions de francs CFA.

Ce qui fait un total de 457 millions CFA de contrevaleur mis hors circuit grâce au travail d’investigation et de recherche des agents de cette brigade. Trois individus ont été arrêtés dans cette double opération.

Dakaractu/e-media

Laisser un commentaire