Toulouse: Qu’en est-il réellement sur la disparition des étudiants de L’ IAM en France

ACTUALITES AU SENEGAL DU JOUR Education

On dirait des airs de prison break la fuite des étudiants de l’IAM en Toulouse.

En effet, arrivés à l’aéroport de Toulouse le 25 juillet dernier pour un voyage d’études, les étudiants ont été retenus dans un premier temps par la police qui émettait des doutes à leur sujet.

Après une nuit passée dans les locaux de la police des frontières qui effectuait diverses vérifications ils ont été libérés suite à une forte mobilisation à condition de loger tous au même endroit et de remettre leurs passeports à l’avocat mandaté par l’IAM.

Logés à l’hôtel Eklo, c’est une étudiante qui a ouvert le bal en fuyant dés le 27 juillet puis la saga a continué avec la fuite des autres de l’hôtel les 3 et 4 Août en laissant sur place leurs valises. Qu’est ce qu’ils avaient en tête en venant en France? C’est la question à 10 mil  balles pour l’heure ce sont 7 étudiants (deux filles et 5 garçons) tous de nationalité sénégalaise sauf un qui est Guinéen; qui se sont tous simplement “évaporés” en hexagone.

Le reste du groupe est rentré à Dakar depuis le 05 Août, la direction de l’école ne s’est pas encore prononcé sur cette affaire pour l’instant.

1 thought on “Toulouse: Qu’en est-il réellement sur la disparition des étudiants de L’ IAM en France

Laisser un commentaire