ONPL THIES 720x475 - Thiès reçoit UNE MISSION DE L’OBSERVATOIRE DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTÉ ONPL
Home A la une à Thiès Thiès reçoit UNE MISSION DE L’OBSERVATOIRE DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTÉ ONPL
A la une à Thiès - 18 septembre 2020

Thiès reçoit UNE MISSION DE L’OBSERVATOIRE DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTÉ ONPL

Thiès reçoit UNE MISSION DE L’OBSERVATOIRE DES LIEUX DE PRIVATION DE LIBERTÉ ONPL

Une mission de l’observatoire des lieux de privation de liberté était venue à Thiès, avec son équipe d’observateurs et d’exécuteurs des Lois. Le but de cette visite était le déroulement d’un programme. L’institution est appuyée par le Haut Commissariat des Droits de l’Homme  des Nations Unies et soutenu financièrement par un fond spécial.
Baisse des violations  du droit des détenus…

Le but de cette mission est d’imprégner  autorités et  agents d’exécution, du  statut de l’observation  du Droit International, leurs prérogatives, droits  et de veiller à la dignité humaine, dans les lieux de privation de liberté. Néanmoins, la mission a noté une baisse drastique  de violations des détenus. Il s’y ajoute, « les cours de renforcement de capacité, relatifs  à la torture et à la maltraitance. Les contrevenants peuvent encourir de lourdes sanctions, allant de 5 à 10 ans de prison ferme. »


« Les malades mentaux, comme privés de liberté ! »  

Signalons que la mission de l’Observatoire a déjà effectué une visite  à la maison d’arrêt de Tivaouane,  aucune anomalie n’a été notée  et au Centre psychiatrique DALAL XEL, où les malades mentaux, considérés comme «  privés de liberté, puisque retenus contre leur gré ou n’ayant pas la liberté d’aller et de venir. »  .En tout état de cause, « le sort des malades mentaux qui errent en milieux carcéral reste pour la mission, un problème administratif  très ardu qu’il faut régler et qu’on puisse les évacuer dans des centres spécialisés.. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *