360 vues

THIÈS : LES VOYAGISTES PRIVÉS PRÊTS POUR LE HAJJ (COORDONNATEUR)



Les voyagistes privés agréés pour le pèlerinage aux lieux saints de l’islam sont fin prêts et n’attendent que le départ, prévu à partir du 28 juillet, a indiqué samedi leur coordonnateur régional, Elhadji Idrissa Gaye. ’’En ce moment, il ne reste que le départ, tout est fin prêt. Nous avons terminé toutes nos formalités’’, a dit Idrissa Gaye en wolof, en marge d’une rencontre entre la Délégation générale au pèlerinage, les pèlerins et les voyagistes privés. ’’Les visites médicales ont été effectuées, les documents de voyage, les réservations d’hôtels à La Mecque, ainsi que les démarches qui nous lient à la Délégation générale’’, a poursuivi le coordonnateur régional.  Le premier vol en direction de l’Arabie Saoudite est prévu le 28 juillet.  Neuf voyagistes sont agréés dans la région de Thiès, en plus d’une antenne dont la société mère est basée à Dakar. En attendant le départ, les voyagistes de Thiès donnent tous les lundis après-midi, des cours sur le Hajj, suivis d’une marche, à l’intention de tous les pèlerins sans distinction, a-t-il relevé. Il a invité les pèlerins, notamment la femmes, à ‘’abandonner leurs voitures’’, pour se promener plus souvent, afin de se préparer physiquement.  Fort d’une expérience de 20 ans de Hajj, il dit remarquer que les femmes d’âge assez avancé, s’avèrent souvent plus solides que les dames les plus jeunes.  Il a prodigué des conseils sur le respect des consignes des voyagistes, tout en les mettant en garde contre certains objets interdits en Arabie Saoudite, comme les gris-gris, les ‘’khatim’’ (inscriptions mystiques). La tolérance à l’égard des personnes d’origines et de cultures et de langues diverses, tout comme la patience, le calme et la sérénité sont aussi autant de ‘’provisions’’ que les pèlerins doivent emporter avec eux pour affronter les épreuves, surtout celle de l’étape de Mouna. Pour appuyer son argumentaire, il a cité ce verset coranique : ’’Et prenez vos provisions ; mais vraiment la meilleure provision est la Taqwa (piété)’’.  Le délégué général au pèlerinage a salué l’entente des voyagistes de la capitale du rail, estimant que leur modèle d’organisation pourrait être proposé en ‘’exemple’’ dans les autres localités qui seront visitées par la Délégation. Quelque 12.860 pèlerins sénégalais devront se rendre cette année à La Mecque. Dans ce quoto, 11.000 seront transportés par 285 voyagistes privés, regroupés en 31 groupements.

Source : APS


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*