663 vues

Thies: Les comédiens très en colère contre les autorités municipales.



ARCOT THIES

Les artistes comédiens de la ville de Thies n’ont plus le gout à la comédie. En conférence de presse cet après midi au Sams Prestige, ils ont manifesté leur colère contre les autorités de la ville de Thies. En effet, Ils pointent du doigt les autorités municipales qui selon eux, rendent impossible la tenue du festival du Rail. Si certains d’entre eux ne tiennent pas leur promesse, d’autres ne veulent pas débourser un sou pour la culture. « Depuis la dernière édition, l’ARCOT de Thies doit de l’argent à des commerçants » explique le Président de l’ARCOT. Résultat: Comme l’année dernière, Le Festival du Rail de Thies risque de ne pas avoir lieu. Le Président de ARCOT, Jules Dramé donne ici, les raisons qui ont abouti à cette situation pas du tout « comique » mais, très dramatique.

Les comédiens en colère contre les autorités

L’association  des artistes comédiens de Thiès (ARCOT) , très en colère contre  certaines autorités locales,  a tenu une conférence de presse pour alerter les thiessois  des difficultés qu’elle traverse. Depuis 17 mois, date de l’organisation de la 8e dernière édition de du FESTRAIL en 2018. Les artistes comédiens peinent à payer  une dette de 2.795.750Fcfa liée aux frais d’organisation, en vain…  Menaces de poursuites,  autorités  injoignables…
Aujourd’hui, l’association  n’en peut plus des harcèlements de leurs bailleurs qui réclament leurs sous ; ces derniers excédés, menacent  de les traîner en justice. Dès lors le rêve des artistes  est devenu un cauchemar. Tant il était  vrai, que le  but de ce festival, était de doter la ville de Thiès, d’un événement culturel – phare  capable de drainer les sommités artistiques et  comédiens du Sénégal. Face à toutes ces difficultés pour honorer leurs engagements, les artistes comédiens  interpellent les autorités devenus injoignables.   Titillant la fibre régionale de ces derniers au seul profit des thiessois,  ARCOT interpelle « le président du Conseil départemental, Alioune ,Sow et Lamine Diallo respectivement, maires des zones  Nord et ouest » 


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*