thies la cooperative scac renais 845x475 - Thiès La Coopérative SCAC Renaissance réclament 43 ha au Maire de Notto Diobass Alioune Sarr
Home Thies actualites senegal Thiès La Coopérative SCAC Renaissance réclament 43 ha au Maire de Notto Diobass Alioune Sarr
Thies actualites senegal - 4 semaines ago

Thiès La Coopérative SCAC Renaissance réclament 43 ha au Maire de Notto Diobass Alioune Sarr

Thiès La Coopérative SCAC Renaissance réclament 43 ha au Maire de Notto Diobass Alioune Sarr

En quoi le maire Alioune Sarr est-il responsable ?

La question que les gens se posent ici est la suivante : en quoi le maire Alioune Sarr est-il responsable ?

Selon les responsables de la coopérative Scac Renaissance, « la faute du promoteur Salomon Boucho est imputable aux Autorités administratives et municipales locales, en particulier le Maire Alioune Sarr. »

« C’est lui qui était aux affaires en 2009,  lorsque le projet de lotissement a démarré à Mbomboye, dans le Diobass, et il est encore maire. » D’après la porte-parole du jour, « ils ont été victimes d’une publicité mensongère, cautionnée par les autorités. »

Pour l’histoire (racontée par les responsables de la coopérative), « Alioune Sarr avait d’abord attribué au promoteur 130 hectares en 2009, ramenés à 50 hectares en 2012, lesquels  sont objets de la plainte déposée par la coopérative.

Ils sont 2082 clients à réclamer à la société SCAC Afrique une somme de plus deux milliards cinq cent millions de francs et 43 hectares.

Rien qu’ici dans le Diobass, ils sont 2082 clients à réclamer à la société SCAC Afrique qui avait démarré son projet en 2012, une somme de plus deux milliards cinq cent millions de francs et 43 hectares.

D’après Mamadou Diallo, 20 personnes parmi les spoliés sont décédées entre temps, rien que dans le Diobass. En fait, le promoteur avait ratissé large car en dehors de la diaspora, il avait des clients à Potou, Sangalkam, Mbambilor, Tivaone Peul, Sebikotane, Keur Masar etc. pour un total d’environ 7000 personnes.

Ce qu’ils veulent maintenant, c’est l’intervention du Président Macky Sall qui, disent-ils, « avait réagi favorablement à leur requête, suite à une lettre ouverte, et avait instruit ses services, mais en vain. »

Leur cri de ralliement ? « Nous  sommes des sénégalais et avons droit à un toit comme les autres. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

NDOGOU AK JAAM: PROF PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES

NDOGOU AK JAAM LE PROFESSEUR PAPIS NDOYE ETEND SA SOLIDARITE A THIES …