577 vues

THIES, LA « CAPITALE DU VIOL », A SURVEILLER DE TRÈS PRES…

le viol et les actes de pédophilie sont désormais criminalisés dans notre pays




viol thies

C’est officiel, le viol et les actes de pédophilie sont désormais criminalisés dans notre pays ! Et le Président de la République, Macky Sall, dans son Message à la Nation, ce 31 Décembre 2019, a jugé opportun de revenir sur la question. Tellement l’ampleur du fléau est inquiétante.


Selon le rapport de la Commission des lois, de la décentralisation du travail et des droits humains, les données statistiques fournies sur ce phénomène font état de plus de 4000 femmes violées sur la période 2016-2019. A Thiès, la situation des cas de viols déclarés est alarmante. «Le taux de viols d’enfants déclarés est très élevé à Thiès». La déclaration est du Point focal du Cadre départemental pour la Protection de l’Enfance (Cdpe) d’alors, Alioune Sarr. Selon lui, «la cité du rail enregistre le plus fort taux de viols d’enfants déclarés». Il indexe les parents et indique : «si vous regardez les enfants victimes de viols, vous verrez que la plus grande part de négligence revient à leurs mamans. Nombre de ces cas de viols perpétrés dans les maisons sont toujours réglés en douce». Et de se demander : «Est-ce que le fait de ne pas dénoncer ces crimes odieux vaut la peine de sacrifier la vie d’un enfant qui a été violé par un proche parent» ?

UN BÉBÉ VIOLE A THIES


Ce mercredi 17 mai 2017, l’affaire du viol de la fillette de 18 mois, A. Fall, avait tenu toute la cité du rail en haleine. Le marchand ambulant, Youssou Dièye, présumé violeur alpagué à Touba Mbacké et reconduit à Thiès par la police qui s’était lancée sur ses traces, se serait, après l’acte abominable, réfugié auprès de son marabout. Les soupçons étaient d’autant plus portés sur sa personne qu’il était resté introuvable suite à l’éclatement de cette rocambolesque affaire.

Ce jour-là, c’est un grand coup de chapeau que la cité du rail a donné aux chirurgiens de l’hôpital régional El Hadji Ahmadou Sakhir Ndiéguene de Thiès qui ont réussi l’exploit de ramener à la vie bébé A. Fall, longtemps plongé dans un état comateux suite à l’acte barbare commis sur sa personne. Un bébé qui, après la satisfaisante intervention chirurgicale, est encore restée assez longtemps sous intense surveillance médicale aux Urgences dudit centre hospitalier.

UNE DÉFICIENTE MENTALE SAUVAGEMENT VIOLÉE A THIES



Viol à mi-journée. Un spectacle spectaculaire qui s’est offert ce jour-là aux Thièssois, juste à l’arrêt «Jakarta», à l’angle du domicile de Mr Mbaye Diouf, ancien Directeur Général de la Société Nationale de Chemins de Fer du Sénégal (SNCS). La victime, une mineure du nom de C. Niang, vendeuse de sachets d’eau fraiche aux dits lieux, demeurant à proximité du monument «Diambaar», au quartier Hersent, qui ne jouirait pas de toutes ses facultés mentales, avait le pagne taché de sang.

Les faits se seraient déroulés dans une maison en construction. Le présumé auteur du viol, un jeune du quartier Hersent, malheureux candidat au Bac 2018 qui s’est reconverti en conducteur de mototaxi «Jakarta», a été pris la main dans le sac. Le jeune présumé délinquant qui est parvenu à tromper la vigilance de l’assistance aura le temps de prendre la fuite à bord de sa mototaxi. Il n’ira pas loin puisque poursuivi promptement par d’autres conducteurs de mototaxi « Jakarta » qui fréquentent le même arrêt.


Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*