thies grogne des boutiquiers et 845x475 - Thies: Grogne des boutiquiers et détaillants
Home Thies actualites senegal Thies: Grogne des boutiquiers et détaillants
Thies actualites senegal - 18 janvier 2021

Thies: Grogne des boutiquiers et détaillants

Thies: Grogne des boutiquiers et détaillants

L’association des boutiquiers et détaillants du Sénégal était en conclave pour trouver les voies et moyens de sauvegarder leurs activités après la promulgation par l’Etat, d’un décret portant interdiction de vente de pains et de tous produits dérivés de la farine. Pour ce secteur vital pour notre économie, regroupant plus 2000 membres, une telle réglementation, signerait l’arrêt de mort de leurs activités.   Alioune BA, président de la structure, a expliqué les raisons de la rupture de livraison du pain dans les boutiques et autres lieux de restauration. Un fait qu’il déplore vivement et porte le plaidoyer de ses pairs, pour la continuité de distribution de la denrée comme jadis. Toutefois, le président a tenu «  à préciser que cette perturbation qui impacte le quotidien des populations, ne dépendent pas des boutiquiers et assimilés, car ces derniers, ont toujours été à leurs côtés. »

Par contre, le président pointe un doigt accusateur « vers  la promulgation d’un décret présidentiel, portant réorganisation de la distribution et de la vente du pain dans les kiosques. » A en croire, les acteurs de la filière qui regrettent n’avoir pas été associés aux travaux préparatoires, considèrent cette mesure gouvernementale comme restrictives. Elle n’aurait pas pris en compte les aspirations essentielles dans la distribution et la vente de la denrée à l’échelle des quartiers.  A en croire, le porte-voix des argentiers, les boutiquiers de par leurs activités spécifiques au sein des populations,  incontournables dans le processus « qui s’avère, un rempart, un moyen  stratégique de lutte contre le manque d’emploi et l’immigration irrégulière. »  Dès lors,  boutiquiers et assimilés exhortent le gouvernement à prendre ses responsabilités en veillant au respect des dispositions édictées en direction des boulangeries contrevenantes « pour le respect des normes sanitaires du  transport, de la livraison et de la vente  du pain dans les kiosques. »  Toutefois, l’ABDS met en garde le gouvernement  contre une éventuelle propagation de la covid- 19  avec ces attroupements au niveau des boulangeries.   Faute de mesures rectificatives, le président de l’association n’exclut pas «  le boycott des produits, voire la fermeture pure et simple des boutiques et autres étals. »

Lui emboîtant le pas, Mamadou  Amadou DÈME coordonnateur de l’association interpelle le président Macky SALL et  soutient qu’ils ne méritent pas toutes  ces tracasseries, car ayant toujours suivi les interdictions de l’Etat en matière de vente, même au prix  d’un  manque à gagner  : l’arrêt de la commercialisation des produits pharmaceutiques pour la santé des populations,  la vente des sachets plastiques et autres non biodégradables pour le respect de l’environnement etc. Aujourd’hui le gouvernement a franchi un nouveau palier,  en interdisant de vendre du pain et de tous produits dérivés de la farine. « Une décision étatique qui, à terme,va irrémédiablement,  tuer la filière. » Prévient le coordonnateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Lutte contre la Covid 19: Don du Ministre Dame Diop à l’IA THIES

Lutte contre la Covid 19: Don du Ministre Dame Diop à l’IA THIES L’insp…