411 vues

Thiès / Procès des Faux médicaments de Touba Bélel : Le verdict de Diourbel confirmé

Thiès / Faux médicaments de Touba Bélel : Le verdict de Diourbel confirmé. 7 ans d’emprisonnement contre Mamadou Oury Diallo et 5 ans contre Bara Sylla. C’est le verdict que le Tribunal de Grande instance de Diourbel avait retenu lors du procès sur l’affaire du procès en appel des faux médicaments de Touba Bélél. Le même verdict que le Tribunal de grande instance de Thiès a retenu.

Parmi les leçons à retenir de la décision des juges dans cette affaire, c’est au moins leur indépendance, au moment où pour certains, celle de la justice est parfois douteuse.

 En effet, c’est une grâce présidentielle qui a été « écartée», c’est un puissant lobby d’hommes d’affaires qui est défié, mais pour l’avocat des pharmaciens maître Abdoulaye Babou, « lutter contre ce fléau des faux médicaments est le combat de ce qui reste de sa carrière, pour sauver les 800 000 personnes qui en meurent chaque année en Afrique selon l’OMS.»

Il a donc salué le courage du Président de la cour d’appel M. Tellico mais avertit : « on a gagné une bataille mais pas la guerre.»

Ayant résisté aux menaces et à la corruption, maître Abdoulaye Babou « lance un appel à la jeunesse pour s’organiser et créer  des associations et intensifier la lutte. »

Pour l’avocat déçu de Bara Sylla, « cette décision n’est pas fondée car elle s’acharne sur un sénégalais et laisse en liberté un étranger ( Mamadou Woury Diallo)». Il a même décidé de se pourvoir en cassation.


1 Rétrolien / Ping

  1. CRD Évaluation de l'Acte 3 de la décentralisation à Thiès

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*