Thiès : le responsable du Parti Socialiste, Doudou Gnagna Diop parle de leur situation dans les communes
Home A la une à Thiès Thiès : Doudou Gnagna Diop, le socialiste, dans tous ses états
A la une à Thiès - 5 mars 2020

Thiès : Doudou Gnagna Diop, le socialiste, dans tous ses états

Un seul conseiller PS dans toutes les trois communes de Thiès : c’est inadmissible

Doudou Gnagna Diop, le socialiste est dans tous ses états. Il trouve « inadmissible » que le Ps, dans toutes les trois communes de Thiès, n’ait qu’un seul conseiller. En effet, pour les prochaines élections locales, il estime que son parti doit battre tambour et fer pour avoir plus d’élus.

Même si la date reste inconnue, la bataille autour du choix des élus locaux à Thiès est partie pour être âpre au sein de la coalition présidentielle. Benno bokk yaakaar (Bby) aura du travail à faire dans les trois communes que sont Thiès-Est, Thiès-Ouest et Thiès-Nord. Et le premier allant dans ce sens au niveau de la Cité du Rail, est le Parti socialiste, qui a lancé le week-end dernier à Grand-Thiès, une grande mobilisation de ses troupes pour « peser de tout son poids dans l’attribution des postes de conseillers et des mairies ».

Il faudra mettre les jeunes au-devant de la scène

 Il rappelle que « quand on fait de la politique, c’est pour avoir des résultats ». Doudou Gnagna Diop estime que le moment est venu pour que Ps s’illustre à Thiès. Pour cela, il pense « nécessaire » qu’il faudra mettre les jeunes au-devant de la scène, c’est-à-dire « dans les conseils municipaux ». Le socialiste ne comprend pas « pourquoi l’attribution d’un seul conseiller socialiste dans l’ensemble des trois communes et l’absence de responsable au niveau national. »

 Pour que cela change, selon le Secrétaire Général de la coordination 1B de Thiès-Ouest du Parti Socialiste pense que « le Ps doit s’orienter vers Thiès, parce que les Thies­sois sont motivés et restent des socialistes. Ils se battent aussi pour conserver toutes les valeurs d’obédience socialiste »

Ils ont aussi prévu de faire des « campagnes de mobilisation, d’animation, de conscientisation et de rappel des camarades qui ont quitté. » Dans ce cadre, des renouvellements sont prévus pour les sept coordinations qui composent l’Union communale. Une initiative fortement saluée par Binta Fatim Dieng Diop, présidente du Mouvement de femmes socialistes de l’Union communale de Thiès. « Le parti doit se mobiliser et s’animer pour pouvoir s’affirmer lors les prochaines échéances locales », a-t-elle indiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Micro Trottoir : Ce que les Thiessois attendent de leur Maire.

Micro Trottoir : Ce que les Thiessois attendent de leur Maire. …