A la une à Thiès - 11 mars 2020

THIES : Ces Jeunes Politiciens Plus Heureux Que Le Roi

On les voit à travers les rues de Thiès circuler avec de belles bagnoles, dans de beaux habits, le téléphone toujours collé à l’oreille. Ils mentent comme ils respirent. Et malheureusement, certains de nos leaders semblent avoir choisi de laisser le champ libre à ces démons de la division qui excellent dans le détournement d’objectif et ont fini d’installer le malaise partout dans les rangs.

De jeunes loups malintentionnés, qui s’attaquent gratuitement aux responsables, se livrant à une gymnastique, un vagabondage politique. Ils sont partout et nulle part, avec tout le monde et personne. Ils gagnent leur vie en créant la discorde entre responsables.

Des pratiques qui ont mis en péril la scène politique à Thiès. Pourquoi les leaders entrent-ils dans le jeu de ces jeunes, dont le passe-temps favori consiste à « diviser pour mieux régner ». Des courtisans loin de d’être des « modèles de droiture », perçus dans les entourages des leaders politiques Thiessois tels des « faucons de la division ». On les rencontre partout, dans les bureaux, les salons huppés des Boss, ramant contre les intérêts de Thiès et des Thiessois.

Pour se remplir les poches, ils sont prêts à tout. Rien d’autre que des agitateurs se singularisant par le mensonge, la calomnie, la mystification, l’hypocrisie. Des « encenseurs » vomis par tous les Thiessois, n’espérant vivre de la chose politique. Des gens déloyaux, loin d’être des compagnons de valeur, de principe, parce qu’excellant dans les combines, les manœuvres, les manipulations.

Qui passent leur temps à cuisiner les leaders. Comment ? Ils racontent toutes sortes de bêtises, dénigrent tout le monde, parlent de tout et de rien. Des « larbins » sans aucun poids électoral, qui n’existent que par les réseaux sociaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Urgent! Khombole: Une fille de 20 ans victime d’une agression au couteau

Âgée de 20 ans, la jeune fille O.F demeurant à  Ndiayene Gouye à Khombole n’oubliera…