Les Thiessois se prononcent sur lissue de laffaire Ousmane Sonko 720x475 - Les Thies​sois se prononcent sur l'issue de l'affaire Ousmane Sonko
Home Actualités à Thiès Les Thies​sois se prononcent sur l’issue de l’affaire Ousmane Sonko
Actualités à Thiès - 9 mars 2021

Les Thies​sois se prononcent sur l’issue de l’affaire Ousmane Sonko

Les Thies​sois se prononcent sur l’issue de l’affaire Ousmane Sonko

Les thiessois se prononcent sur l’issue de l’affaire Sonko

Les thiessois se réjouissent de l’accalmie, mais expriment des regrets.

Interrogés sur l’apaisement de la situation après les heurts entre populations et forces de l’ordre, les thiessois se réjouissent de l’accalmie, mais expriment des regrets.

Pour certains, « le Président aurait pu réagir plus tôt, avant que des gens ne meurent  et ces pertes matérielles incalculables. »

On lui reproche aussi  du « jay dolé » (agir par la force) et « un manque d’écoute des populations et des religieux. »

A Thiès, ceux qui semblent avoir été parmi les plus touchés sont les chauffeurs, dont l’activité a été pratiquement freinée. Et l’un d’eux de réagir ainsi : « nous ne sommes ni dans la période coloniale, ni en 1960, ni au Yenya, ni en Ethiopie ; nous sommes des jeunes sénégalais conscients, qui pensent que c’est la politisation du dossier a mis l’huile sur le feu. »

Ils ont tous déploré « l’arrogance et le manque de courtoisie du ministre de l’intérieur.»

Ce que les thiessois ont unanimement réclamé, c’est « la paix, sans laquelle il n’y a point d’émergence. »

Cependant, s’ils ont considéré comme « sages » la décision et le discours du Président, ils ont tous déploré « l’arrogance et le manque de courtoisie du ministre de l’intérieur.»  

Pour Sonko, « il n’aurait pas dû aller dans ce lieu, car il est un homme public et n’y était pas obligé. Il a été imprudent.»

Par rapport à cette situation particulière, les thiessois ne se sont pas seulement souciés de leur terroir, mais patriotes, et partisans de l’intérêt général.

Entre avertissement, souhait, et regrets, ils ont aussi dit « qu’à défaut de mettre le coude sur ce dossier comme il l’a fait avec d’autres, que la question du 3ème mandat soit définitivement réglée par une position sans équivoque du Président, pour ne plus retourner à pareille situation. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Thiès accueille la Marche Du collectif des jeunes aveugles diplômés

Thiès accueille la Marche Du collectif des jeunes aveugles diplômés …