Thienaba a soif. Le Cri de coeur des Femmes de la Localité

Thies actualites senegal

Pénurie d’eau à Thienaba : Le cri de cœur des femmes de la localité

La pénurie d’eau est devenue un problème récurrent à Thienaba. Le liquide précieux ne coule pas assez dans cette zone. Les femmes font des kilomètres pour avoir de l’eau dans des conditions atroces. Elles se lèvent tôt le matin pour se ravitailler en quantité suffisante. Hier, elles n’ont pas pris de gants pour étaler les difficultés qu’elles traversent dans leurs foyers pour mener à bien les tâches ménagères.

À Thienaba, les robinets coulent en quantité insuffisante et pourtant la commune dispose de trois forages. Saisissant les acteurs impliqués, ils ont décrié la mauvaise gestion des forages, la vétusté des équipements, les factures impayées par une partie de la population. En outre, les autorités municipales et administratives envisagent des solutions pérennes pour atténuer les conséquences graves sur le fonctionnement du réseau et la santé des populations qui consomment ce liquide précieux. Rappelons que le sous – préfet de l’arrondissement avait mis sur pied un comité ad hoc, mais jusqu’à présent, le problème persiste.

Alors que les populations continuent à utiliser cette quantité d’eau insuffisante venant des forages pour la boisson, la toilette, la cuisson des aliments, les besoins domestiques ( vaisselle et lessive) , entre autres. Certaines femmes utilisent même les eaux de pluies pour faire le linge, laver leurs enfants alors qu’il y a des risques liés à la mauvaise qualité de l’eau . En cette période de saison des pluies , elles utilisent l’eau qui est recueillie et stockée dans des récipients ouverts ( cuvettes, bassines, fûts, bidons plastiques…).

Cette technique de stockage peut créer des anomalies sur leur santé d’autant plus que l’eau peut être source de mort quand elle n’est pas salubre. Ainsi, avec les dangers qui plombent sur la vie des populations de cette localité causés par une pénurie d’eau sans précédent peuvent engendrer des conséquences graves sur le quotidien de ces dernières.

Pour parer à toute éventualité, le porte-parole parole du khalife général de Thienaba annonce des solutions provisoires avec le raccordement d’eau au niveau de KMS 3. En tout cas, les populations, surtout les femmes souffrent dans le silence et espèrent des lendemains meilleurs face à cette situation qui date depuis belle lurette dans la cité religieuse de Mame Amary Ndak Seck.

Tagged

Laisser un commentaire