tendances du net au senegal 845x475 - Tendances du Net au Sénégal
Home Thies actualites senegal Tendances du Net au Sénégal
Thies actualites senegal - 16 janvier 2021

Tendances du Net au Sénégal

Actualité du net, 1er Numéro  ce 16 janvier 2021

Le dénominateur commun à tous les reportages, c’est le dérèglement de la société.

En effet, dans l’ordre normal des choses, Iba Thiam ne serait pas morte par over dose, Daouda Ba n’oserait pas se proclamer prophète malgré  le Coran qui précise que Mohamed PSL en est le dernier, Serigne Abdou  Aziz Sy ibn Serigne Moustapha Sy Djiamil ne serait pas tué par son fils, etc…

Les affaires sont presque  toutes liées à des familles aisées : Dame Amar, les enfants de Robert Sagna, ou Diop ISEC et son épouse.

Au cas par cas, la justice a libéré les prévenus, puisqu’ils ont été condamnés à 8 mois de prison alors qu’ils y étaient depuis 10 mois. La famille de la défunte réclame 1 milliard de dédommagement. L’aurait-elle fait s’il s’agissait d’un citoyen lambda ? L’argent peut-il faire revenir Iba Thiam ?

Entre valeurs républicaines et traditions religieuses, la démarcation n’est pas toujours très nette dans notre pays.

Pour ce qui est du faux prophète, les véritables coupables sont ceux qui l’ont laissé tenir impunément un discours aussi subversif. Daouda Ba n’est pas seulement un renégat, c’est un perverti, un bigot qui se couvre du manteau de la religion pour assouvir ses instincts. Sa faute est lourde : « détournement et séquestration de mineure. »

Pour ce qui est du policier radié, Badou Diop, disciple de Serigne Modou Kara, c’est tout simplement le Sénégal avec ses contradictions. Entre valeurs républicaines et traditions religieuses, la démarcation n’est pas toujours très nette dans notre pays.

S’il est le premier puni pour cette faute, (s’agenouiller avec sa tenue de policier devant son guide religieux) est-il le premier à le faire ?  N’a-t-on pas vu pire ?Dans tous les cas, la communauté mouride a vite fait de réagir, et ses condisciples lui ont aussitôt offert 10 millions de Francs, 2 villas et un CDI à SEN TV.

Pour conclure avec l’appel de Serigne Babacar Sy Mansour, le Sénégal a bien besoin de prières, pas seulement face au coronavirus, mais face à la dépravation perpétuelle et dangereuse des mœurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Avis de Décès: M Ibrahima Macodou Fall DG de la NSTS a perdu son épouse

AVIS DE DECES Ibrahima Macodou Fall Président Directeur Général de la…