thies les vendeurs de moutons tr 845x475 - Tabaski 2020 : beaucoup d’inquiétudes dans les foirails de Thiès  et de Mbour
Home A la une à Thiès Tabaski 2020 : beaucoup d’inquiétudes dans les foirails de Thiès et de Mbour
A la une à Thiès - 11 juillet 2020

Tabaski 2020 : beaucoup d’inquiétudes dans les foirails de Thiès et de Mbour

Les éleveurs de  Thiès réclament un foirail digne de ce nom

D’après SUD FM dans les départements de Thiès et Mbour, toutes les conditions ne sont pas encore réunies pour une bonne la fête de Tabaski.

Selon Alassane Koté Niane, vice-président des éleveurs du foirail des champs de course de Thiès, la principale revendication porte sur « un foirail digne de ce nom. »

En effet, ils  continuent de squatter l’espace en face des champs de course, avec comme corollaires  « des problèmes de  sécurité, d’éclairage, mais surtout d’accès à de l’eau potable, en cette période de coronavirus. »

Ce que les éleveurs déplorent le plus, c’est « qu’il n’y a qu’un seul robinet sur place,  et l’eau est vendue à 700 francs ou  800 francs  par baril, 50 francs par bidon. »

Il importe surtout de respecter les  mesures barrières et de faire  attention aux grands rassemblements

Malgré les points de vente du marché central et de Moussanté,  ceux qui sont sur la route nationale, les foirails  de Sèvkhaye et de Touba Toul, impossible pour le moment de garantir un bon approvisionnement en moutons.

Pour madame Awa Fall Ka,  chef du service départemental  de l’élevage « il importe surtout de respecter les  mesures barrières et de faire  attention aux grands rassemblements », même si, dira-t-elle   « on est dans les dispositions pour  accueillir les éleveurs. »

Pour ces derniers « il y a un grand retard dans la mise en œuvre des mesures d’accompagnement. »

La situation est quasi identique à Mbour : « impossible d’avoir un mouton à moins de 90 ou 95 000 frs» dit-on.

Cependant, selon le préfet  Mor Talla Tine, «  il faut reconduire les  mêmes points de vente en se focalisant sur celui de Malicounda pour atténuer le déficit. »

Ce qui inquiète ici, c’est qu’on y parle aussi de « rupture dans l’aliment de bétail qui serait pourtant subventionné. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Check Also

Thies Aide Alimentaire COVID 19. La Fondation des Albinos reçoit sa dotation

Aide Alimentaire COVID 19. La Fondation des Albinos reçoit sa dotation …