10 000 problemes
Home A la une à Thiès Sport à Thiès: A la découverte du Lutteur 10 000 Problèmes
A la une à Thiès - Emissions - 2 semaines ago

Sport à Thiès: A la découverte du Lutteur 10 000 Problèmes

Sport à Thiès A la découverte du Lutteur 10 000 Problèmes

Dans l’émission sportive de Thiesinfo, notre reporter Fall Damel a rencontré le jeune espoir de la lutte « 10.000 problèmes » de l’écurie Raamdaan de Pikine, natif de Thienaba. Il est aussi  le poulain de  Gouye Gui. Un entretien à bâtons rompus…

 Natif  de la cité religieuse de Thienaba Seck, à quelques encablures de la commune de Khombole. Le verbe haut et le geste théâtral, le jeune lutteur, poulain de Gouye sur ses terres, il s’identifie pourtant à la ville de Pikine dont, il se targue d’être un de ses porte-drapeaux dans la lutte avec frappe. Le jeune espoir vante sa technique et sa force. il se targue « de vaincre ses adversaires avec la manière, sans aucune contestation de sa part. Avant d’entrer dans la lutte avec frappe, il s’est illustré de fort belle manière, dans la lutte simple , sans frappe. (Mbappàt). Et 10.000 problèmes de raconter ses conquêtes : «  J’ai participé auparavant à un tournoi  à Saint-Louis où , j’ai  vaincu les plus grands champions dont le dernier en finale. Je l’ai terrassé et le malheureux que j’ai soulevé et projeté à terre, s’est retrouvé avec trois fractures à l’avant bras. » A partir de cet instant, son oncle l’a surnommé « 10.000 problèmes » comme l’autre «  10.000 problèmes rappeur, actuellement en détention. Cette appellation est donc due, à ce concours de circonstance qu’il porte toujours.

« Les maires Abdou Gningue, Talla Diagne, le président Oumar Badiane, me soutiennent … »

A son actif, le lutteur de Pikine dit avoir lutté 11 combats épiques dont 10 victoires et 1 seule défaite depuis son entrée en 2017.Pour lui, le secret de ses performances est du à l’intensité de ses préparations  physiques et mystiques.  Ses préparateurs ne lui accordant aucun répit. Cependant, il aspire à rencontrer ses aînés qu’il loge déjà dans la vieille génération ; il lance ainsi  un défi à Reug Reug, Modou Anta, Tapha –mbeur, Armée,  D’après lui, les  «  grands », doivent donner  de la chance aux jeunes lutteurs  en acceptant de lutter avec eux,  pour émerger. «  Actuellement, je m’entraîne dur,  car, je veux être un jour, roi des arènes ! »Dit-il avec fierté.

Pour son ascension fulgurante, «  10.000 problèmes » compte sur les hommes politiques qui le soutiennent depuis : « Le maire Abdou Gningue, Talla Diagne, le président Oumar Badiane de la zone –nord  ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *