Spoliation Foncière à Thiès: Le Maire Babacar Diop rappelle à l’ordre son ancien Professeur

Thies actualites senegal

Le Conseil d’ Administration de l’ Université Iba Der Thiam de Thiès s’est réuni en séance mercredi 17 août 2022 et a exploité le compte rendu de Madame le Recteur sur la situation marquée par la réclamation du bâtiment dénommé 《Auberge des Jeunes》par la Mairie de la ville de Thiès.

Le Conseil d’ Administration de l’ UIDT rappelle qu’à 《la suite de la requalification suivant décret n° 2003 – 644 du 28 juillet 2003》, les infrastructures dites 《 Palais du Congrès》et 《Auberge des Jeunes》, 《 Ont été affectées à l’ Uidt par Son Excellence, Monsieur le Président de la République, en vue de résorber le déficit infrastructurel》, lit – on dans une note parvenue à notre rédaction. Par conséquent, selon toujours la résolution, 《Le Conseil d’ Administration réaffirme donc l’ancrage des dites infrastructures dans le patrimoine de l’ Uidt et réitère sa disponibilité ferme et sans équivoque à conserver et sécuriser le patrimoine bâti et foncier de l’institution 》ajoute les membres dudit Conseil.

A cet effet, Madame Ramatoulaye Diagne Mbengue, Recteur et ses collaborateurs s’engagent pour mener une bataille judiciaire. 《Madame Ramatoulaye Diagne Mbengue est autorisée à entreprendre toutes les initiatives, y compris des actions en justice, pour la préservation du patrimoine 》, a fait savoir la résolution. Pour barrer la route au premier magistrat de la ville de Thiès, 《 Le Conseil d’ Administration lui assure son soutien indéfectible 》.

Fort de ce constat, il a pris la résolution d’informer le Maire de la ville de Thiès, Dr Babacar Diop que 《 le Recteur n’est pas son interlocuteur sur cette question et de l’inviter à bien vouloir cesser d’envoyer à Madame le Recteur des correspondances ou sommations visant à faire arrêter les travaux entrepris par l’ État sur le bâtiment》, avertit – il . Ainsi, le Conseil d’ Administration a exigé la restitution dudit bâtiment affecté par l’ État à l’ Université Iba Der Thiam de Thiès.

La Réplique de la Mairie de Thiès

«La Coordination des syndicats et étudiants de l’Uidt a sorti un communiqué relatif au contentieux entre la Ville de Thiès et l’Université Iba Der Thiam (Uidt) sur l’occupation du titre foncier 6000/Th, qui appartient exclusivement à l’institution municipale. Il est important de préciser qu’il ne peut y avoir de spoliation foncière sur ce site d’une contenance de 12 078 m2 qui est un patrimoine de la Ville de Thiès, acquis auprès de la Société sénégalaise d’importation, de distribution et d’exploitation cinématographique (Sidec) en 2002.

Par lettre n°774/Mdcl/Sc du 10 mai 2010, le ministre de la Décentralisation et des collectivités territoriales de l’époque avait demandé la mise à disposition provisoire du Palais des congrès (auditorium) à la Coordination des étudiants de Thiès pour abriter des enseignements. Et cela, pour pallier une situation de crise universitaire. Aujourd’hui, le Conseil de la ville par délibération, a autorisé la récupération de l’Auberge des jeunes, sise à côté de l’auditorium et sur son titre foncier, pour y construire la Bibliothèque municipale.

Par conséquent, la démarche du collectif qui a signé le dit communiqué est dénuée de sens quant à la forme, dans la mesure où sous l’autorité du Gouverneur de la région de Thiès, des démarches sont en cours pour régler cette situation peu confortable pour les deux institutions. Dans le fond, considérant que l’Université de Thiès dispose d’un espace de 52 ha sur la voie de contournement nord et 3 ha sur la Zone d’aménagement concerté, il est même indécent d’abandonner les étudiants sur un site sans leurs autorités administratives qui, illégalement, veulent se mettre à l’abri dans la propriété d’autrui au centre-ville.

La Ville de Thiès soutient l’Université et le maire porte le plaidoyer pour la finalisation des travaux et équipements afin que ce temple du savoir soit aux normes requises. Enfin, la tentative de manipulation de l’opinion ne peut pas prospérer avec la population thiessoise qui, à l’issue des élections du 23 janvier 2022, a porté aux commandes de la ville, un maire dont le sacerdoce politique est une gestion transparente et rigoureuse des biens publics de la communauté.»

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *